La fin de partie s’annonce pour Danilo Petrucci malgré les propos rassurants à son égard toujours en vigueur dans les couloirs de son employeur. Mais dès le Grand Prix du Portugal, Petrux savait de quoi il en retournait : « nous verrons si vous êtes toujours désirable en tant que pilote MotoGP avec près de 80 kg aujourd’hui », avait-il alors déclaré. Le fait est la grandeur est sa décadence puisque Raul Fernandez, 19 ans, serait d’ores et déjà assuré du guidon de la RC16 de l’Italien chez Tech3.

« L’un de mes problèmes est que je suis si grand » répète à satiété un Danilo Petrucci, dont les mensurations, tout de même, ne datent pas d’hier… Lorsque KTM l’a embauché il mesurait déjà 1m84 pour 78 kilos et le pilote de développement était bel et bien Dani Pedrosa, au rapport poids-puissance de jockey. Mais Petrux venait de Ducati, et il est un double vainqueur en MotoGP. Cependant, on semble avoir sous-estimé l’équation à Mattighofen.

Reste que l’on a fait des efforts. De nouvelles pièces comme un bras oscillant plus long, ont dû être fabriquées et une configuration complètement différente a dû être élaborée pour sa RC16. « Je suis l’un des plus grands pilotes de MotoGP, mais ces motos sont faites pour des gens « normaux » » dit-il avant de détailler sur motogp.com son calvaire : « la distance entre la selle et le repose-pied a été augmentée. Mes jambes sont si longues que j’ai besoin de plus d’espace. S’il n’y a pas assez d’espace et que mes jambes sont trop pliées, je ne peux pas développer ma force correctement, surtout lors des changements de direction », explique-t-il.

Il y aussi une autre mesure que l’équipe Tech3 a prise pour rendre le pilotage de Petrucci plus confortable : « nous pouvons changer l’angle du guidon pour que les poignets soient plus écartés qu’avec un angle plus petit. Bien sûr, cela a également une influence sur l’aérodynamisme et donc à la vitesse de pointe ». Enfin, la RC16 a été adaptée à la taille du corps et aux besoins de “Petrux” dans la zone du siège et dans la zone du réservoir.

Danilo Petrucci

Danilo Petrucci : “je veux aussi faire partie de ces pilotes dont KTM est fier

Mais cela ne semble pas suffire. Contrairement aux années précédentes où il était sur Ducati, il n’a pas encore réussi à entrer dans le top 3 avec la KTM. Son meilleur résultat en tant que pilote Tech3 à ce jour est cinquième au Grand Prix de France au Mans, la seule course de cette demi-saison qui s’est partiellement déroulée sur piste humide.

Un bilan insuffisant si bien que la rumeur veut que Raul Fernandez soit annoncé comme équipier de Remy Gardner en MotoGP en août ou à la mi-septembre pour Aragon ou Misano. On rappellera que l’Australien et l’Espagnol ont déjà remporté sept des neuf courses Moto2 en 2021. Mais même si la cause semble perdue, Petrucci veut quitter les lieux la tête haute : « je veux aussi bientôt faire partie de ces pilotes dont KTM est fier ». La suite pour l’Italien reste floue : pilote test et Dakar avec KTM ou des retrouvailles avec Ducati en WSBK sont les pistes citées.

Danilo Petrucci



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3