Le groupe Canal+ dispose des droits de retransmission du MotoGP pour la France et propose dorénavant à ses abonnés une couverture sensiblement équivalente à celle qui a fait son succès en Formule 1.

Par rapport à l’ancien diffuseur, Eurosport, les audiences se sont vues globalement multipliées par quatre, en profitant aussi de l’arrivée de nos deux représentants dans la catégorie reine des Grands Prix.

Pour les plus passionnés des passionnés qui s’ennuieraient entre deux courses un peu éloignées, comme c’est le cas actuellement, Canal+ vient de lancer un premier talk-show MotoGP sur Twitch, ce qui offre ainsi la possibilité de rester immergé dans ce monde des Grands Prix quand son actualité n’est pas trépidante. L’occasion d’approfondir divers sujets avec certains acteurs plus que compétents du milieu, et ce à tête reposée !

Aux manettes pour ce premier opus, on retrouve une partie de “la team Canal+”, Jules Deremble accompagné de David Dumain et Jules Danilo qui, pendant deux heures, ont recueilli les propos de Pierro Taramasso (Manager Deux-roues de Michelin Motorsport), Anne-Sophie Grodecoeur (Designer, Relations presse et Community manager chez American Racing Team), Christophe Bourguignon (responsable technique d’Alex Marquez chez LCR Honda), Thomas Morsellino (statisticien officiel du MotoGP) et Yann Marian (comédien passionné de MotoGP très actif sur le web).

Au fil des minutes, vous pourrez ainsi apprendre par exemple pourquoi Andrea Dovizioso ne s’est jamais acclimaté au nouveau pneu Michelin, pourquoi Honda a pris du retard dans son développement, ou en quoi les statistiques pourraient donner Fabio Quartararo devant Valentino Rossi, la liste étant bien sûr très très loin d’être exhaustive…

Il s’agissait d’une première, avec les aléas que cela comporte, mais nul doute que cette formule déjà très pertinente va se peaufiner et prendre de l’ampleur, d’autant qu’elle est entièrement gratuite !

En attendant, nous avons extrait cette réponse de Pierro Taramasso, qui côtoie en permanence pour Michelin tous les pilotes dans leur box, sur sa vision de la fin de saison…

Pierro Taramasso : « Je vois surtout que Fabio est bien dans sa tête. Il est serein ! Je l’ai vu sur plusieurs circuits qui n’étaient pas les meilleurs pour Yamaha et il a quand même été capable d’aller sur le podium. Donc maintenant, c’est quelqu’un qui est très fort, qui sait compenser les problèmes de la moto ou parfois des pneus, et il est toujours là. Il est toujours rapide, soit aux essais libres soit en qualification, et en course il sait très bien gérer l’usure (… des pneus ?).
Je suis sûr qu’il saura aussi gérer la fin de saison très intelligemment. Il a vraiment beaucoup mûri, de l’année dernière à cette année, et je pense qu’il aura ce qu’il veut.
Je pense que ça peut se faire à Misano mais là-bas les Ducati sont très compétitives. Au premier Misano, Pecco avait gagné avec le pneu soft, Fabio avait choisi le médium arrière mais il était arrivé dans sa roue et il était remonté très fort en fin de course. Bastianini a fait trois avec la Ducati, donc les Ducati sont quand même très très compétitives là-bas car c’est le circuit où ils font beaucoup de test : ils sont chez eux donc ils auront peut être une motivation de plus pour prendre des risques, alors que Fabio va peut-être essayer de gérer encore le résultat à Misano pour peut-être prendre plus (… de risques ?) au Portugal ou à Valence. »

L’avis d’un professionnel toujours aujourd’hui subjugué par la capacité de travail de Marc Marquez, et qui était un peu dubitatif quand Fabio Quartararo est arrivé en MotoGP…

Wait and see, que ce soit Misano-2 ou le deuxième chapitre de ces déjà attendues diffusions sur Twitch …



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo