Tito Rabat a effectué au Mans sa deuxième apparition en MotoGP après celle du Grand Prix d’Espagne, un bonheur qu’il doit au malheur de celui qu’il remplace chez Pramac Ducati, en l’occurrence Jorge Martin. Ce dernier reviendra sur sa GP21 au Mugello, plus ou moins remis de ses blessures. Mais pour le Champion du Monde Moto2 version 2014, la mission est accomplie au-delà de toutes les espérances puisqu’il apparait désormais au classement général du championnat du monde avec un point…

Mobilisé au débotté, Tito Rabat quitte son rôle d’intermittent sur la grille du MotoGP avec un point marqué en deux courses. Pas si mal, finalement, pour celui dont l’essentiel de sa saison commencera ce week-end en Aragon, tracé qui lancera la campagne 2021 de WSBK.

L’Espagnol s’est donné et a pris des risques dans sa courte expérience MotoGP de l’année. Il a en effet chuté en Espagne et s’est remis par terre au Mans, lors des qualifications. Heureusement pour ce qui l’attend ce week-end en Aragon qui marquera l’entame des hostilités en WSBK, il ne s’est pas blessé.

« Les conditions de piste n’étaient pas faciles », se souvient le pilote de 31 ans. « J’ai glissé au virage 6, mais heureusement je ne me suis pas blessé ». Qualifié 20e, il a commencé sa course sur une piste sèche, mais les premières gouttes sont tombées du ciel au troisième tour. Alors que la pluie s’intensifiait, le chaos a éclaté. Rabat est resté la plupart du temps à l’avant-dernière ou dernière place.

Tito Rabat au GP du Mans

Rabat : « je suis toujours satisfait »

Mais en raison de nombreuses chutes, le pilote Ducati a vu le drapeau à damier à la 15e place, qui était l’avant-dernières, Morbidelli finissant derrière lui. « Je suis toujours satisfait. Les conditions étaient extrêmement compliquées en raison de la météo. Néanmoins, j’ai réussi à gagner un point et cela me fait plaisir », résume Rabat.

Ce week-end, Rabat se consacrera à ce qui le mobilise cette année, soit le WSBK. Il devra oublier la GP21 et se remettre en tête la Ducati Panigale V4R, aux freins en acier Brembo et aux pneus Pirelli. Lors des tests hivernaux, le pilote du team Barni a regretté de nombreux soucis mais le dernier test en Navarre lui a remonté le moral. Dans tous les cas, il a déjà un point dans sa besace dans un championnat du monde…

MotoGP France Le Mans J3 : classement

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Esteve Rabat

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing