Ce sera une des questions qui animeront les débats lors du prochain Grand Prix du Japon : quid de la forme des Yamaha après une prestation inattendue à Buriram, deux semaines auparavant ? Les pilotes officiels eux-mêmes ne sont pas loin de parler d’un accident de parcours et que le Motegi lèvera les illusions nées en Thaïlande. Mais d’autres croient plutôt à un signe annonçant le redressement. Ainsi Giacomo Agostini.

Certes, les conseilleurs ne sont pas les payeurs, mais dans le cas d’Ago, on se dit que son avis pourrait être fondé : « nous devons attendre. Dimanche dernier, ils étaient très proches du premier. On peut espérer que ce n’est pas seulement grâce à une piste de Buriram qui s’est révélée favorable à la Yamaha. Mais je pense que non, je pense qu’ils ont trouvé quelque chose à améliorer ».

Pour encourager l’adhésion à son point de vue, il ajoute : « nous avons déjà un bon spectacle, si nous ajoutons les deux pilotes Yamaha cela mettra encore plus de piment. Espérons que lors du prochain Grand Prix au Japon, ils pourront tous rouler ensemble ».

Sur un Marc Marquez en marche vers son septième titre absolu, il précise sur Corsedimoto : « Marquez est si jeune que s’il continue comme ça, il pourrait arriver à battre mon propre record de 15 couronnes. Les records sont faits pour être battus, et le jour où le mien sera battu, je serai heureux pour ce jeune pilote ».

Il termine en signalant la belle adversité de DesmoDovi : « Dovizioso fait des courses extraordinaires et pilote avec autant de professionnalisme que de détermination. Dimanche, il n’a perdu que de cinq mètres en Thaïlande. Ce sera difficile pour le championnat, mais l’important est qu’il se batte jusqu’au bout et nous donne les émotions qu’il a données à Buriram ».


Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP