Profitant de la grande forme des Yamaha sur le circuit de Misano, Franco Morbidelli a réussi à aider la marque à placer quatre machines parmi les cinq premiers, ne terminant qu’à 0.114 de son formateur et voisin Valentino Rossi. Avec la course exceptionnelle de son coéquipier Fabio Quartararo, cela ne pouvait que réjouir Yamaha et son équipe Petronas SRT.

Franco précéda même pendant une partie de la course son prestigieux adversaire :

Bien évidemment, quand Vale décida de passer Francky, celui-ci ne lui résista pas avec acharnement :

Ce bon week-end d’ensemble avait bien commencé pour Morbidelli pour son 100e Grand Prix. Le vendredi matin, « Francky Morbido » avait réalisé le septième temps à 0.886 de son coéquipier Fabio Quartararo. L’après-midi, il se classait en cinquième position à 0.749 de l’autre Yamaha de Maverick Viñales, juste derrière Valentino Rossi.

Morbidelli poursuivait sur le même rythme lors de la FP3 du samedi matin, se classant cinquième à 0.975 de Quartararo. En FP4, c’est-à-dire en conditions course, il réalisait la quatrième performance à 0.375 de Marc Márquez, ce qui était très prometteur pour la course de ce dimanche.

Il ne restait plus alors à Franco qu’à bien se placer sur la grille, ce qu’il réussit lors de la Q2 avec le quatrième temps à 0.445 du poleman Maverick Viñales. Il s’élançait donc ce dimanche de la deuxième ligne aux côtés de Marc Márquez et d’Andrea Dovizioso, les deux premiers du classement provisoire du Championnat du Monde.

Il boucla le premier tour du Grand Prix en quatrième position, et il ne se fit doubler que par Rossi au dix-septième tour. Il le suivi jusqu’à la ligne d’arrivée, qu’il franchit très près de lui, avec Andrea Dovizioso et sa Ducati une seconde derrière.

Il égalait ainsi sa meilleure performance de l’année en MotoGP, ayant déjà terminé cinquième à Austin, Assen et Silverstone. Cela lui vaut désormais d’occuper une honorable dixième position au classement provisoire du Championnat du Monde avec 80 points, 8 derrière Cal Crutchlow et 3 devant Pol Espargaró.

Selon Franco Morbidelli, « C’était une belle et bonne course. C’est mon meilleur résultat de tous les temps ici à Misano entre MotoGP et Moto2 et j’en suis satisfait. Atteindre la cinquième place devant mon public, qui était aussi très nombreux aujourd’hui, est une grande émotion. »

Vous pensiez avoir plus de potentiel après le test ?

« La sensation en course n’était pas la meilleure, donc j’ai dû garder une marge parce que j’ai perdu l’avant plusieurs fois et je ne voulais pas tout gâcher. J’ai donc dû ralentir un peu, puis Vale m’a rattrapé et nous avons aussi eu une bonne bagarre. J’ai aussi essayé de le doubler dans les derniers tours mais je n’ai pas réussi, il était vraiment très rapide. Ça aurait été bien de le battre, mais je pense qu’il a un peu plus de potentiel aujourd’hui que moi. J’ai aussi fait une erreur dans le virage 10. »

Valentino est-il plus difficile à battre en MotoGP ou au Ranch ?

« Valentino est difficile à battre au Ranch et en MotoGP ! Ça a été un beau duel pendant un moment, j’ai pensé que je pouvais le faire, mais après lui, il a poussé et j’ai essayé de le suivre dans la finale, j’ai fait quelques erreurs et je n’ai pas pu l’attaquer. »

Vous et Valentino avez aujourd’hui connu plus de difficultés que lors des essais libres en raison d’un changement de température ?

« Il y a des choses à améliorer d’un point de vue technique pour atteindre le niveau que montrent Viñales et surtout Quartararo, nous devons étudier un peu tout et essayer d’améliorer où nous perdons. Il est vrai que les conditions aujourd’hui dans la course étaient pires que lors des essais libres et des qualifications, mais Fabio et Maverick ont quand même réussi à aller très vite. Ils ont donc moins souffert de ce changement de conditions alors que Valentino et moi avons souffert davantage. »

Avez-vous déjà pensé ensemble pourquoi vous souffrez tous les deux tellement plus que vos coéquipiers ?

« Malheureusement, nous n’avons pas encore compris pourquoi Valentino et moi souffrons plus ou moins de la même manière que Maverick et Fabio. Le fait est que nous avons deux styles de conduite très similaires, certainement cela affecte beaucoup. Mais nous n’avons pas vraiment analysé cette situation ensemble, c’est tout. »

En regardant au moins les données de Fabio, vous avez compris où se trouve son vrai point fort ?

« Fabio a cette capacité d’amener beaucoup de vitesse au centre de la courbe, sans faire beaucoup d’effort. Je ne sais pas comment il fait, mais c’est son point fort et je dois essayer de m’améliorer pour atteindre son niveau. »

Pensez qu’Aragón pourrait également être une aussi bonne piste pour Yamaha que Misano l’a été ?

« Je ne sais pas si Aragón sera aussi bien qu’ici. Cette semaine, pour Yamaha, s’est bien mieux déroulée que prévu, alors qu’en 2018, Misano et Aragón étaient deux courses négatives pour Yamaha. Nous nous sommes améliorés, j’espère donc pouvoir répéter ce résultat en Espagne, mais je ne sais pas pour l’instant, évidemment. L’Aragón n’est pas historiquement une piste Yamaha, mais cette fois les choses pourraient peut-être changer ».

Vous avez maintenant couru votre 100ème course de Championnat du Monde ici même à Misano. Auriez-vous pensé à cela lorsque vous avez couru la première fois que vous en seriez arrivé là où vous en êtes aujourd’hui ?

« C’était une belle coïncidence d’avoir couru ma 100ème course de Championnat du Monde juste ici, ce qui m’a rendu heureux. Une centaine, c’est beaucoup, mais même s’il y en a beaucoup, je me souviens de toutes. Il me semble que c’est hier que j’ai participé à ma première course wildcard en Moto2. Le temps passe très vite. Quand j’étais ici en 2013, je n’aurais jamais pensé que je serais là six ans plus tard et que je pourrais me battre pour une place dans le top 5 en MotoGP dans une équipe aussi forte avec une moto aussi compétitive. »

Résultats du Grand Prix :

Classement provisoire du Championnat du Monde :

Photos © Petronas SRT



Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team