Depuis que Marc Marquez ne peut plus compenser avec son génie les défauts de la RC213V, Honda souffre et n’est plus cité que pour mémoire dans les classements, sauf lorsque son champion espagnol saisit l’occasion de se transcender. La crise technique est installée depuis un moment, mais elle est à présent au vu et au su de tous. Pour un premier constructeur mondial, cette situation est inacceptable, si bien que, pour 2022, on annonce carrément une révolution au HRC…

Pol Espargaró se lamente d’avoir toujours la même Honda avec les mêmes problèmes et il s’inquiète pour 2022 au vu des faiblesses actuelles du projet. Mais peut-être que cette inertie est due au fait que ledit projet sera différent en 2022. Lors du Grand Prix d’Autriche, Marc Marquez avait clamé haut et fort : « j’ai demandé plus au HRC car la moto n’est pas prête à gagner ».

Un message reçu par Takeo Yokoyama. Le directeur technique du HRC a d’abord fait un état des lieux : « la première partie de 2021 a été difficile et pas comme nous le voulions. Nous sommes Honda, notre objectif est de toujours être au sommet, là où nous étions dans le passé. Et nous avons commencé dans cet état d’esprit, mais nous n’y sommes pas parvenus dans cette première partie de la saison. Donc je ne peux pas l’évaluer très bien, que puis-je dire… nous continuons juste à travailler et à essayer de faire de nouvelles choses ».

« Marc n’a pas couru l’année dernière et, surtout, sur le pneu arrière que Michelin a introduit dès le début l’année dernière. Il lui manque l’expérience de la course sur ce type de pneu. Il est revenu pour la saison 2021 et son feedback a été immédiatement très bon, mais en même temps, je dirais qu’il est encore en train de comprendre parfaitement le pneu arrière, et probablement, en partie à cause du fait qu’il n’était pas en parfaite condition » précise aussi le Japonais. « Mais son feedback… c’est Marc Marquez et son feedback est très bon, il contribue beaucoup et son feedback nous a donné beaucoup de nouvelles idées qui sont censées arriver dans la deuxième partie de la saison, donc nous continuons à travailler comme ça ».

Honda

Honda annonce un changement “drastique” en termes de moteur

Mais le gros du travail se fait actuellement dans l’ombre. Et il est d’envergure : « après avoir gelé le développement, nous avons eu deux ans pour faire évoluer le moteur », commence le responsable sur MotoRaceNation. En plus des pièces qui pourront être testées au cours de cette saison, comme le châssis et le bras oscillant, au siège, au Japon, on travaille sur une révolution pour parvenir à trouver cette adhérence que réclament les pilotes au freinage et à l’accélération.

Honda ne va pas faire une évolution du moteur existant, mais quelque chose qui est plus proche d’une révolution. « Ce que nous pouvons essayer avec le moteur de l’année prochaine, c’est de faire un changement plus drastique que les années précédentes, qui sont des changements d’année en année », ont été les mots exacts de l’homme de référence en matière technique pour Honda.

Concernant un éventuel changement de concept, on parle d’une perte d’une vitesse de pointe qui pourrait donner plus de marge dans d’autres domaines. Cependant, l’homme de Honda dit : « je ne veux pas perdre la vitesse maximale, mais améliorer le freinage, l’entrée de virage, demi-virage, accélération et traction. C’est notre objectif pour l’année prochaine ». A suivre…

Honda

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team