Nous n’en sommes évidemment pas fiers, mais nous n’étions pas forcément dans l’erreur quand nous avons quelque peu tempéré l’optimisme de Ruben Xaus au terme de la première journée d’essais du Grand Prix d’Italie MotoGP.

Suite à cette journée à Scarperia qu’il avait conclue exactement à la même position que lors de son premier Grand Prix en catégorie au Qatar, Luca Marini conservait en effet cette 17e position lors des qualifications, avant de franchir la ligne d’arrivée …en 17e position !

Le nombre 17 a donc collé à la peau du jeune pilote de la Sky VR46 Avintia, ce qui est d’autant moins une progression par rapport au Qatar (16e) que ce résultat s’accompagne d’un écart conséquent de 50 secondes par rapport au diable de vainqueur.

L’Italien a souffert d’un problème de confiance lors de sa course à domicile, ce qui est bien dommage car il y arborait une livrée nationale du plus bel effet sur sa Ducati GP19.

Nul n’est prophète en son pays, et souhaitons-lui un meilleur week-end à Barcelone !

Luca Marini (samedi) : « Je ne suis pas entièrement satisfait de la qualification d’aujourd’hui : Je m’attendais à être plus rapide et plus en avant dans le classement. Nous avons certainement manqué quelque chose, nous n’avons pas fait beaucoup de changements sur la moto par rapport à hier et j’ai surtout peiné avec l’adhérence à l’arrière. Nous allons regarder les données, nous allons continuer à travailler pour trouver quelque chose pour le warm up. Pour la course, je suis toujours en train d’évaluer le pneu à utiliser : J’ai essayé le dur devant dans la FP4 mais j’ai souffert. Nous allons probablement opter pour une combinaison Medium/Medium même s’il sera nécessaire de gérer l’usure sur le long terme. »

Luca Marini (dimanche) : « Une course vraiment difficile, où nous avons eu beaucoup de mal. Nous devons nous remettre au travail afin de combler l’écart. J’ai eu un problème similaire au Qatar : Je ne sentais pas le pneu arrière, je n’arrivais pas à le faire fonctionner correctement. Je perdais en entrée de virage et aussi en accélération. Une chose étrange qui ne m’est jamais arrivée durant le weekend. L’écart au tour était très difficile à accepter et nous devons comprendre ce qui s’est passé parce que nous n’avons pas fait de grands changements sur la moto depuis vendredi. »

Ruben Xaus : « Un dimanche compliqué à plusieurs points de vue : Cette chaleur n’a pas été facile à gérer pour Luca. Nous avons eu du mal avec les réglages et c’est dommage pour les points, mais Luca a certainement acquis beaucoup d’expérience dans une situation aussi critique en terminant la course. Nous devons continuer à travailler pour trouver quelque chose de plus. »

En conséquence, avec toujours un capital de 9 points, Luca Marini conserve sa 21e place au championnat, mais dorénavant seul, Miguel Oliveira et Valentino Rossi qui avaient le même nombre de point à l’entame du weekend italien ayant terminé ce dernier en bien meilleur posture.

 

 

Classement du Grand Prix d’Italie MotoGP au Mugello :

Crédit classement: MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Luca Marini

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing, SKY Racing Team VR46