Chez KTM, cette saison 2021 révèle une relève qui pousse fort et qui, au vu de ses performances, n’attendra peut-être pas suffisamment longtemps pour rester sans récompenses au sein de la famille autrichienne. Cette dernière doit donc s’occuper des champions qu’elle élève mais les places sont limitées en son sein. A moins d’en libérer assez vite… C’est ce qui semble se dessiner selon la rumeur qui voudrait que Gardner et Raul Fernandez connaissent la même destinée que le couple Oliveira Brad Binder en MotoGP. Pendant ce temps, Pedro Acosta monterait en Moto2. Ce qui signifie, aussi, deux dégâts collatéraux…

Chez KTM, on réfléchit à la composition des équipes pour 2022 et, a priori, tout sera officialisé au retour de la pause estivale. Mais les plans seront figés avant. La donne est la suivante : trois pilotes font une très belle saison dans les catégories intermédiaires et deux postes sont potentiellement disponibles en MotoGP. Chez le partenaire Tech3, dont la vocation est justement d’aider la jeune génération KTM à s’épanouir parmi l’élite.

En Moto2, Remy Gardner est en tête du championnat du monde et il a remporté sa première victoire de la saison au Mugello, en mettant au pas dans le dernier tour son jeune équipier Raul Fernandez. Ce dernier est un rookie, mais avec déjà deux victoires et deux pole positions qui font qu’il est aussi le principal rival du premier cité à la fois pour le titre et une montée en MotoGP… Alors, lequel choisir des deux, sachant que l’Australien de bonne famille clame à qui veut l’entendre qu’il a déjà sa place assurée ? La réponse est simple : les deux !

KTM bouge aussi les lignes pour garder Pedro Acosta

Ainsi, Remy Gardner et Raul Fernandez continueraient à s’accompagner dans leur carrière à la manière d’Oliveira et de Brad Binder à présent réunis sous les couleurs officielles KTM en MotoGP et qui ont été avant ça des équipiers en Moto2, chez Ajo. La promotion du duo présenterait l’avantage de libérer une place pour Pedro Acosta en Moto2. Mais ce serait une très mauvaise nouvelle pour Danilo Petrucci et Iker Lecuona qui devraient alors faire place nette aux nouveaux arrivants…

Un schéma qui assurerait une trajectoire ascendante à un Pedro Acosta qui a comme annexé la catégorie Moto3 qu’il découvre pourtant seulement cette année. Il a remporté trois de ses six premières courses et mène actuellement le championnat du monde avec 52 points d’avance. KTM ne veut évidemment pas perdre ce talent. Un départ comme celui de Jorge Martin vers Ducati doit être évité à tout prix.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Pedro Acosta, Raúl Fernández, Remy Gardner

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP, Tech3 KTM Factory Racing