Jack Miller subit actuellement la domination de son équipier Bagnaia qui s’affirmera finalement comme la meilleure chance Ducati pour tenter de contrer Fabio Quartararo dans la quête du titre mondial. Il a aussi subi de dures critiques de la part du père de Jorge Lorenzo sur sa façon d’aborder sa carrière. Mais l’Australien de 26 ans fait face et se concentre sur le développement d’une GP21 qui s’est à ce point accéléré lors des deux jours de test à Misano que l’on devrait voir quelques nouveautés dès la prochaine manche au calendrier à Austin…

Après une première journée en partie perturbée par la pluie du matin et qui n’a vu Jack Miller participer qu’à la séance sèche de l’après-midi, le pilote de l’équipe Ducati a pu ensuite entamer le programme d’essais intenses en profitant des excellentes conditions météo et de piste de Misano. L’Australien a réalisé un programme similaire à celui de son coéquipier italien, obtenant des retours positifs de sa GP21. Il a bouclé 147 tours au cours des deux jours et a terminé cinquième au classement général en 1’31.798.

« Ce furent deux jours de tests très positifs » dit Jack Miller. « Nous avons testé beaucoup de nouveaux composants et fait beaucoup de tours et en général les retours ont été très bons. Nous avons essayé quelques trucs pour cette saison et d’autres pour la prochaine, dont un nouveau carénage. Les sensations ont été formidables, mais il y aura certainement quelques développements à faire avant de l’introduire définitivement. Pour l’instant, nous avons beaucoup de données sur lesquelles nous pouvons travailler d’ici le prochain test que nous aurons à Jerez à la fin de la saison ».

MotoGP | Test Misano Day 2: Miller, "Nous avons testé de nombreux nouveaux composants"

Jack Miller : “parmi les choses que nous testons, il y a quelque chose pour cette année”  

Il ajoute : « parmi les choses que nous testons, il y a quelque chose pour cette année, quelque chose pour l’année prochaine, mais je ne peux pas tout dire. Je pense que nous avons trouvé une bonne direction pour aller plus loin. Il y aura des développements dans ce domaine à l’avenir. »

« Nous essayons toujours de trouver plus d’adhérence et de mieux accélérer. Nous avons donc travaillé sur les réglages, essayé quelques réglages différents sur les éléments de ressort, des choses comme ça », a indiqué Miller. « Dans l’ensemble, mon rythme était vraiment bon, j’ai pu faire plusieurs tours d’affilée et comprendre comment la moto réagit dans une phase ultérieure de la course ».

Est-ce que quelque chose du test de Misano sera utilisé sur la Desmosedici cette saison ? « Oui, nous avons quelques pièces qui seront sur la moto du Texas, je pense. Il ne sera pas difficile de les trouver », termine Miller.

Jack Miller, Ducati Lenovo Team, Misano MotoGP™ Official Test

 




Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team