Aprilia poursuit sa procession dans un MotoGP où la marque de Noale veut s’affirmer. Avec sa RS-GP, elle reste l’inconnue de la partie et même jusqu’en son sein. Les Italiens avaient en effet annoncé un Grand de Thaïlande compliqué et il s’est avéré assez positif jusqu’à l‘abandon d’Aleix Espargaró, tandis qu’Andrea Iannone ramenait un point. Pour le Japon de ce week-end, le pronostic affiché est le même. Ce ne serait donc pas forcément une mauvaise nouvelle pour peu que la fiabilité soit au rendez-vous…

Pour les troupes Aprilia, comme pour le reste du plateau MotoGP, ce Grand Prix du Japon va marquer l’entame d’une épuisante série de trois meetings en trois semaines. La firme de Noale considère l’échéance comme le dernier test pour la RS-GP, avant de se concentrer totalement sur le prototype 2020.

Sur le papier, la piste du Motegi promet d’être compliquée pour Aprilia. Les freinages appuyés et l’asphalte moyennement abrasif qui sollicitent particulièrement le pneu avant devraient exacerber les faiblesses de la RS-GP. Mais Aleix Espargaró revendique une bonne forme, après un excellent résultat en Aragon et d’une compétitivité surprenante démontrée même sur une piste aussi difficile que celle de Thaïlande. « J’aime courir au Japon, j’aime l’ambiance là-bas mais ce ne sera pas un week-end facile pour nous. Je pilote et je crois de la meilleure façon possible la RS-GP. Nous travaillons dans le bon sens et c’est un bon signe non seulement pour cette fin de saison mais, surtout, pour 2020, qui sera une année cruciale » assure le frère cadet de Pol, officiel KTM.

Andrea Iannone a alterné relaxation et entraînement pour atteindre le sommet de la forme à Motegi. Ce pourrait être une autre course difficile pour le pilote de Vasto, mais l’intention est de terminer cette saison MotoGP. « Sur le papier, Motegi n’est pas une piste facile pour nous. Nous devrons être efficaces dans la préparation de chaque détail, en essayant de travailler sur les limites qui sont apparues en Thaïlande. Il est essentiel pour nous de comprendre la direction à suivre » souligne Joe le Maniac. « Nous attendons trois courses consécutives sur trois pistes très différentes dont nous devons en tirer le maximum.»



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro, Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini