Jorge Lorenzo est un quintuple Champion du Monde. Deux couronnes ont été conquises en 250 dans les années 2006 et 2007, mais la première consécration en MotoGP n’est arrivée qu’en 2010, soit à sa troisième campagne à ce niveau. Puis il y a eu 2012 et enfin 2015. Une année dont se souvient parfaitement Por Fuera. Et pour cause : cette réalisation a été la plus difficile, face à un Valentino Rossi qui tenait bien son sujet, avant que Marc Marquez ne s’en mêle…

En papotant avec Ben Spies, Jorge Lorenzo s’est souvenu de sa saison 2015 à l’issue incroyable qui lui a donné la couronne. Un épilogue sur lequel il aurait à peine parié lui-même : « le plus dur a été de remporter le titre en 2015 », explique le pilote d’essai Yamaha mais aussi retraité de 33 ans. « Même si vous ressentez beaucoup de pression avec le premier titre parce que vous ne l’avez jamais fait auparavant ».

« En 2010, j’ai eu la chance de gagner de nombreuses courses et d’avoir un net avantage sur Pedrosa », a ajouté Lorenzo. « La saison 2015 a été une histoire complètement différente, cependant, parce que Valentino Rossi a remporté le premier match de la saison au Qatar et je n’ai terminé que quatrième, c’est pourquoi j’étais derrière lui dès le début ». Ce n’est que lors de la quatrième épreuve à Jerez que Lorenzo a pu briller en haut podium cette année-là.

“J’étais loin derrière Rossi et la Malaisie est arrivée”

La remontée a été compliquée, comme le rappelle le vainqueur en Grand Prix à 68 reprises : « j’avais 17 points de retard au championnat et j’ai essayé de les rattraper. Parfois, il m’était impossible de le faire, par exemple au moment où je m’étais blessé aux ligaments pendant l’entraînement et que j’étais venu à Motegi souffrant. J’ai mené la course et je pensais pouvoir la gagner, mais je n’ai terminé que troisième. Et Valentino a terminé devant moi. »

« J’étais loin derrière, mais la Malaisie est venue et j’ai eu la chance de remporter le titre à Valence. Et je n’ai pas laissé passer ça », rapporte Lorenzo, qui a décidé très tôt de devenir pilote de course professionnel. « Quand j’avais dix ans, j’ai remporté mon premier titre national et je l’ai confirmé lorsque j’ai remporté ma première course en 2003 avec Derbi à l’âge de 16 ans. Alors je me suis dit : « d’accord, je ne vais pas avoir un travail normal. » ».



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP