Jorge Martin est le pilote souvent avancé par le constructeur Ducati lorsqu’il explique sa dernière politique de recrutement en direction des jeunes. Il a même été placé aux côtés de Johann Zarco chez Pramac, et donc pour une Desmosedici de dernière génération. Pendant ce temps, Enea Bastianini, qui est tout de même Champion du Monde de Moto2 en titre, sera sur une GP19. L’Espagnol a terminé seulement cinquième de la catégorie l’an passé. Mais comme Ducati est convaincu, il ne doute de rien non plus …

Jorge Martin sera à suivre particulièrement en 2021. Il sera certes un rookie chez Ducati, comme les deux autres débutants en MotoGP, mais dans la compétition interne mettant aux prises les rookies, il aura l’obligation de gagner : car il sera celui qui aura théoriquement le meilleur matériel dans la meilleure écurie.

Dès la fin du mois de septembre dernier, il savait qu’il aurait un bel avenir en MotoGP, comme équipier de Johann Zarco. Pourtant, sa saison a été perturbée par une infection à la Covid-19 tandis qu’une victoire et deux autres podiums ont été le point d’orgue d’un parcours aussi marqué par des chutes et des soucis techniques. Suffisant ? Pour Ducati oui, et pour Jorge Martin aussi : « le confinement dû au coronavirus m’a privé de l’opportunité de me battre pour le titre Moto2. Puis il y a eu une chute et des problèmes mécaniques. Mais je pense que je suis prêt à faire le saut en MotoGP, comme je l’ai prouvé avec mes performances dans la catégorie Moto2 », déclare Martin. « Je suis en paix avec moi-même. Je sais que j’ai le niveau pour suivre ».

Jorge Martin se souvient d’avoir battu Binder et Alex Marquez

Le Madrilène reconnait cependant sur Speedweek : « cela aurait été bien si j’avais triomphé dans la série Moto2 après le championnat du monde Moto3. Je ne sais vraiment pas pourquoi la Moto2 est toujours minimisée, car c’est une catégorie compliquée. Mais j’étais compétitif et ce n’est pas si simple. J’espère gagner la catégorie MotoGP à l’avenir ».

Justement, parlons de cette saison. Les objectifs de Martin sont assez ambitieux : « tout le monde en MotoGP est vraiment bon, donc vous n’êtes pas surpris si quelqu’un réussit soudainement bien. Brad Binder, par exemple, qui a gagné dans sa première année, ou Alex Márquez qui est monté sur un podium en 2020 ».

« Cela me montre que je peux viser ça aussi. Je les ai battus dans le passé. Donc, si je fais tout correctement, je pense que je peux atteindre ce niveau. Le fait que les rookies soient sur le podium me motive ». Outre Martin, de 22 ans, Luca Marini et Enea Bastianini sont aussi deux nouveaux arrivants en MotoGP en 2021 et seront également dans le clan Ducati.




Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Martin

Tous les articles sur les Teams : Alma Pramac