Pour la saison 2021 qui pointe, la maison Ducati a revu sa copie en termes de pilotes. Les piliers Dovizioso et Petrucci ont été enlevés et, à la place, un Jack Miller de 25 ans, mais avec une connaissance de la Desmosedici acquise depuis 2018, se présente comme le nouveau fer de lance. A ses côtés, quatre autres pilotes ont entre 22 et 23 ans avec Bagnaia et les débutants Martin, Marini et Bastianini. Ducati joue la carte jeune, mais a aussi dans son jeu un joker trentenaire en la personne de Johann Zarco …

Ducati présente six pilotes sur la ligne de départ de la saison 2021 dont aucun n’a remporté une Grand Prix MotoGP sur le sec. Aucun non plus n’a concrétisé sur une Desmosedici. Mais le constructeur Champion du Monde en titre assume et à côté de ses louveteaux aux crocs acérés, il y aura aussi un prédateur expérimenté et arrivé à maturité, selon celui qui va l’accueillir chez Pramac, soit Francesco Guidotti.

Il s’agit de Johann Zarco que n’oublie pas non plus le directeur sportif Ducati au moment d’évaluer ses forces pour affronter la prochaine saison : « Johann Zarco a de l’expérience et a montré l’année dernière qu’il pouvait réussir avec la Ducati » commente ainsi Paolo Ciabatti.

En ayant peut-être à l’esprit les derniers commentaires de Dovizioso sur sa période rouge, le même Ciabatti développe : « Ducati peut être critiqué pour beaucoup de choses. Mais on ne peut nier que nous avons désormais investi dans l’avenir et donné une chance à de nombreux jeunes pilotes de la nouvelle génération. L’ancienne génération sera représentée par Zarco, il a 30 ans. Notre deuxième pilote MotoGP le plus âgé est Jack Miller à 25 ans. Les trois autres pilotes ont entre 22 et 23 ans ».

« Zarco est rapide mais doit encore apprendre »

Johann Zarco a brillé à Brno en 2020 avec la pole position et la 3e place en tant que meilleur pilote Ducati. Mais il a aussi une marge de progression sur la Desmosedici. Une situation qui n’inquiète pas Paolo Ciabatti : « dans certaines conditions, Zarco doit encore apprendre, avec l’aide de ses ingénieurs, et notamment comment protéger au mieux les pneus sur la distance de course. Johann est définitivement super rapide, il l’a également prouvé sur la Ducati, souvent en qualifications aussi. En termes de gestion des pneus de course, cependant, lui et son équipe doivent encore s’améliorer ».

Ciabatti termine sur Speedweek : « Johann reçoit maintenant une moto 2020 et rejoint l’équipe Pramac soutenue par l’usine. Il aura de bonnes chances de produire de bons résultats. Bien sûr, Jack et Pecco et peut-être Johann sont les pilotes sur lesquels nous comptons. Ils doivent obtenir le plus de places possible sur le podium ». La feuille de route est tracée…

Zarco sera le joker de Ducati en 2021 ...

 



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team