Il faut s’en persuader, du pic de tension qui a éclaté au grand jour entre l’usine KTM et son pilote nouvellement recrue Johann Zarco va naître une nouvelle base de vie commune, plus sereine, lisible et donc solide. Un mal pour un bien à la veille du Grand Prix de France. Une étape à domicile qui devrait affermir l’opportunité. D’autant plus qu’à présent, on a un duo français dans le box frappé du n°5.

Une étape importante que l’on aimerait ne pas qualifier comme celle de la dernière chance. Mais ce qui est certain, c’est que Johann Zarco prend la chose du bon côté. Sur son réseau social, il présente son « superviseur » selon le terme choisi par KTM.

Le double Champion du Monde de Moto2 annonce ainsi : « les médias en parlaient déjà beaucoup, je peux maintenant vous le confirmer. Le coaching de Jean Michel Bayle JMB 111 commence et je suis heureux de m’ouvrir à cette opportunité, nos premiers échanges sportifs me donnent une vision bien plus grande sur ma mission ! À bientôt au Mans ! »

« Une vison bien plus grande de ma mission »… Voilà une analyse qui méritera d’être approfondie au bilan de la suite des événements sur la RC16.

Les médias en parlaient déjà beaucoup, je peux maintenant vous le confirmer. Le coaching Jean Michel Bayle JMB 111…

Gepostet von Johann Zarco am Sonntag, 12. Mai 2019

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP