Entre Ducati et Valentino Rossi, l’histoire n’a pas été couronnée de succès d’un point de vue sportif, la marque et le pilote ne s’étant pas accordés. Mais le partenariat entre le constructeur et le chef d’entreprise qui se met en place s’annonce plus que prometteur pour les deux parties. En effet, le prochain team Aramco VR46 ne sera pas le seul lien entre les hommes de Borgo Panigale et ceux de Tavullia. La preuve…

C’est désormais un fait connu de tout le monde : l’équipe MotoGP de Valentino Rossi qui s’appellera Aramco VR46 et qui s’élèvera sur les fondations de l’actuelle structure Avintia roulera avec des Ducati. Sur le Sachsenring, ce week-end, le patron de la marque, Claudio Domenicali, est venu fignoler lui-même les derniers détails. A tel point que l’on connait à présent la date de l’annonce officielle de la nouvelle : « mercredi 23 juin, nous officialiserons avec VR46, très peu de détails manquaient. Claudio Domenicali est ici en Allemagne, nous profitons donc de l’occasion pour définir les dernières choses » a déclaré Paolo Ciabatti le directeur sportif. « Cela nous permettra de collecter les données de huit pilotes et aussi de garder les pilotes de la famille Ducati que nous aimons beaucoup », a exprimé l’Italien aux micros de Sky Sport.

Une dernière remarque qui ouvre sur un horizon inédit dégagé par ce nouveau partenariat avec la VR46, dont la durée sera de trois ans pour commencer. Un label dont le poids politique est ainsi exprimé par le même Ciabatti : « les décisions des pilotes VR46 sont prises par l’équipe. Quand ils jugeront opportun de nous dire les noms, ce sera sûrement la meilleure option pour eux et pour nous aussi ». Les rouges donnent donc carte blanche au ranch de Tavullia qui devient ainsi dans les faits une filière Ducati.

Ducati

Les futurs pilotes Ducati sortiront de l’académie VR46

Un incubateur que Gigi Dall’Igna a toujours recherché, en évoquant d’abord il y a quelques années la possibilité de monter un projet Moto3. Mais plutôt que de tout maîtriser du début à la fin, comme KTM, les Italiens ont choisi de s’allier avec le projet VR46 de Valentino Rossi. Ce dernier a commenté : « oui, c’est plus ou moins la situation », a confirmé Vale.

« Nous avons parlé à Ducati et leur avons dit que nous aimerions prendre des décisions concernant les pilotes. Ce qui est bien, c’est que Ducati a récemment prouvé qu’il croyait beaucoup aux jeunes pilotes italiens de l’Académie. C’est très important ». Et en parlant de jeunes, le Doctor s’exclut d’une éventualité d’être un pilote de sa structure : « je pense qu’il est très peu probable que j’y pilote l’année prochaine » a-t-il ajouté.

Entre Ducati et la VR46, ce sera donc un mariage de trois ans qui les unira avec dans la corbeille une moto d’usine pour Luca Marini, quels que soient les résultats de cette année. Il y aura aussi une pépinière à disposition de la marque émilienne qui pourra compter sur de jeunes talents pour se hisser dans la catégorie reine. Le poids politique et économique de Valentino Rossi et ses hommes est donc évident. Et il devra être pris en compte par Pramac qui peut commencer à réévaluer son influence à Borgo Panigale…

Ducati Allemagne

 




Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team