Avec Andrea Iannone, on ne s’ennuie jamais. Chez Suzuki, on est assez content de ne plus avoir à composer avec cette personnalité sulfureuse et on se réjouit d’avoir à présent dans les rangs deux gendres idéaux. Le mistigri a été passé à Aprilia qui a accueilli Joe le Maniac à bras ouverts. Il s’est installé dans le box de Noale sans son incandescente Belen qui lui a laissé un gout de cendre. Mais ce n’est pas pour ça qu’il est rentré dans le rang pour autant.

La preuve avec cette dernière histoire faisant état d’une chirurgie esthétique au visage qui l’obligerait à prendre des antibiotiques. Selon certains, ce serait la raison pour laquelle il a dû jeter l’éponge pour le troisième jour des tests de Sepang. L’Italien, épuisé, a laissé le guidon de la RS-GP à Bradley Smith, le nouveau pilote d’essai Aprilia ; pendant ce temps, Aleix Espargaró faisait du bon boulot en terminant septième cette rentrée du MotoGP dans l’année 2019.

Ce forfait, et, surtout, ses raisons que la rumeur colporte, n’ont pas échappé à l’ancien pensionnaire Aprilia Scott Redding. Qui n’est pas non plus du genre à faire dans la dentelle. Sur Instagram compte everythingmotogp, l’Anglais a commenté : « ils m’ont viré pour prendre Iannone et le payer à prix d’or pour le voir absent durant une journée de test en raison d’une chirurgie esthétique ». Pour faire comprendre son humeur, il a ajouté ironiquement l’émoticône qui va bien…


Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini