Stefan Bradl a un emploi du temps bien rempli. Et sans aucun doute le plus fourni de celui des pilotes tests connus en MotoGP. En 2020, il a fait 12 des 14 Grands Prix au calendrier sur la Honda, il continue à rouler sur la RC213V durant cette intersaison, et lorsqu’il arrivera au Qatar, pour les premiers tests dès le 5 mars, il aura 12 jours de roulage dans les bras, face au reste du plateau qui retrouvera la MotoGP oubliée depuis le 22 novembre. Du moins sera-ce le cas des pilotes titulaires. Mais comme Bradl remplacera sans doute Marc Marquez lors des deux premiers Grands Prix à Losail, ça commence à agacer …

Au vu des résultats, Honda est la grande victime de la perte de Marc Marquez, toujours contraint au forfait pour cause de convalescence d’une blessure à l’humérus opérée trois fois. Le team usine Repsol ne peut faire autrement que d’utiliser le pilote test Stefan Bradl pour colmater la brèche, ce qui ne permet plus de jouer des victoires, ni même des podiums et encore moins un titre. Cependant, l’Allemand a progressé et fait avancer techniquement la RC213V qui a effectivement commencé à changer. Et surtout, il roule tant et plus. Pour les adversaires, la pérennité de cette situation tourne à la distorsion de la concurrence.

Un dossier qui va être ouvert auprès de la « Motorcycle Sports Manufacturers Association » (MSMA) saisie pour examiner si le nombre de sollicitations en Grand Prix des pilotes d’essai comme remplaçants ne devrait pas être limité… Sur cette affaire, c’est KTM qui s’exprime au grand jour : « Honda a certainement eu un avantage l’année dernière grâce au pilote d’essai Stefan Bradl », a déclaré Pit Beirer, directeur de KTM Motorsport. « En tant qu’équipe championne du monde, HRC avait des opportunités de test comme seule une équipe de concession en a normalement. C’était injuste pour les autres fabricants. C’est pourquoi nous discuterons du fait qu’un pilote d’essai peut à l’avenir être un pilote de remplacement au maximum trois ou quatre fois par an ».

Il faut dire que c’est une situation inédite qu’a vécu Honda en 2020. Des blessures aussi graves et prolongées comme celles de Marc Marquez ont créé comme un précédent, dans un monde habitué au retour des pilotes titulaires trois ou quatre courses au plus tard après leur blessure. On rappellera que, normalement, un pilote d’essai ne peut effectuer qu’un maximum de trois apparitions wildcard par saison. Seules les équipes de concession, c’est-à-dire les usines sans podiums comme Aprilia, sont autorisées à laisser le pilote d’essai rouler… Cinq Grand Prix par an. Mais Honda est dans un cas de force majeure.

KTM pose la question de l’égalité des chances

Ce qui agace les équipes adverses c’est que Honda savait apparemment déjà en août 2020 que Marc Marquez ne serait pas en mesure de disputer une seule course jusqu’à la fin de l’année. La première greffe osseuse du début d’août avait été tenue secrète, de même que l’infection. Officiellement, si l’on se souvient des communiqués, Stefan Bradl n’était appelé en tant que pilote de remplacement que d’un week-end à l’autre.

Stefan Bradl s’est entraîné trois jours à Jerez en décembre depuis le début de l’interdiction des essais, qui ne s’applique qu’aux pilotes titulaires, quatre jours en janvier, et il a été de retour à Jerez lundi, où il a testé mercredi et jeudi, lorsque Ducati a laissé les six pilotes réguliers piloter des … Panigale V4S. « Nous testerons à nouveau lundi et mardi », a annoncé Stefan Bradl dans une interview accordée à Speedweek.com. « Je ne rentre pas chez moi jeudi ».

« Notre approche n’est pas dirigée contre Stefan, mais il s’agit de l’égalité des chances », note Pit Beirer. On rappellera que KTM a en son sein un pilote d’essai de renom avec Dani Pedrosa. Mais dans le contrat de ce dernier, il est mentionné qu’il ne peut être mobiliser pour courir. Cette option dépend de sa seule volonté. Enfin, on notera que ce sujet n’arrangera pas les relations entre KTM et Honda. Coïncidence ou non, pendant la présentation des troupes autrichiennes, Honda envoyait un communiqué sur l’état de santé de Marc Marquez et laissait fuiter des clichés d’Alex Marquez comme nouveau pilote du team LCR …

Bradl et ses cadences infernales chez Honda interpelle ...



Tous les articles sur les Pilotes : Stefan Bradl

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP, Repsol Honda Team