Après un premier test privé, les 20 et 21 janvier à Jerez, déjà fortement impacté par la pluie, Honda avait décidé de revenir ce mercredi et ce jeudi (comme Kawasaki en Superbike) sur le tracé andalou avec Stefan Bradl pour continuer la mise au point de sa RC213V 2021.

Hélas, la météo espagnole semble prendre un malin plaisir à contrarier ces essais, et le pilote allemand n’a pu réaliser que 14 tours dont le meilleur, en 1’47.760, est certes meilleur que le 1’49.403 inscrit la semaine dernière mais bien loin du 1’36.584 de Maverick Viñales qui constitue la référence du circuit.

Kawasaki, pour sa part, a déjà annoncé mardi son forfait pour ce test afin de ne pas gaspiller en vain de précieux jours d’essais comptabilisés. Ils seront peut-être présents lors du test privé du 10 et 11 février.
Honda, seulement limité par le nombre de pneus en MotoGP, poursuivra demain en croisant les doigts pour que les prévisions météos un peu plus optimistes (pas de pluie, pas de piste mouillée à cause d’averses nocturnes et, espérons-le, pas trop de brouillard) se confirment…



Tous les articles sur les Pilotes : Stefan Bradl

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team