Personne en MotoGP ne peut décemment se réjouir d’un Grand Prix annulé. Surtout pour des raisons d’épidémie qui mettent en suspens carrément toute la saison. Cependant, certains ne peuvent dissimuler un certain soulagement et voir comme une divine opportunité ce coup du sort. Car au Qatar, les moteurs 2020 auraient dû être plombés, une procédure qui aurait figé leur évolution pour l’année. Or, comme personne n’est à Losail, on peut encore travailler sur la mécanique. Honda ne va pas s’en priver…

Jusque-là, il fallait une force de réaction rapide chez tous les constructeurs qui devaient, en raison du règlement technique, interpréter très vite les données venues des tests hivernaux pour ajuster et parfaire leur copie moteur. Une erreur, une négligence, et c’est toute la saison qui était impactée. En effet, à la veille du premier Grand Prix, les mécaniques sont plombées, ce qui veut dire qu’elles ne peuvent plus être touchées ensuite.

On sait qu’exceptionnellement cette année, le poinçon ne sera pas posé au Qatar, qui ouvre traditionnellement les hostilités. Pour cause de coronavirus, tout le monde reste dans ses quartiers. Une aubaine technique pour les ingénieurs qui vont pouvoir rectifier les défauts en toute sérénité. Honda est dans ce cas. C’est l’usine qui a le plus souffert lors des tests à Losail, sautant du modèle 2020 à celui de 2019 et pensant même à la suite.

Takeo Yokahama a reconnu sur GPOne que ses hommes travaillaient tant sur le moteur que sur l’aérodynamique de la RC213V. Ceci pour ne pas dire qu’elle était en cours de reconstruction… Le même Japonais assure cependant que ses troupes étaient en mesure de créer la surprise ce week-end en se montrant sous un jour totalement différent de celui des tests effectués sur le même tracé de Losail. De son côté, Carmelo Ezpeleta a déclaré que, de toutes les écuries sondées, c’est Repsol Honda qui lui avait assuré qu’elle était prête à faire le Grand Prix du Qatar. Mais on ne saura jamais ce qui aurait pu être. Par contre, on n’est pas au chômage technique dans les ateliers HRC…

A l’heure même où nous écrivons ces lignes, les Honda RC213V sont en train d’être mises en caisses au Qatar, avec leur réserve d’air comprimé pour leur système de rappel de soupapes pneumatique (les boîtes noires)…

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team