Avant de partir se mettre en quarantaine en Australie où, comme une sorte de compensation, c’est l’été qui se profile, Jack Miller a dressé le bilan de sa course à Portimao mais a également tenu à ajouter quelques louanges sur Cal Crutchlow, à l’heure où se dernier se dirige maintenant vers une fonction de pilote d’essai pour Yamaha.

La carrière professionnelle de celui qui sera pilote officiel Ducati en 2021 a croisé celle du britannique en 2015 dans le team LCR de Lucio Cecchinello. Une saison lors de laquelle l’Australien a marqué 17 points contre 125 à Cal Crutchlow, après lui avoir ruiné sa course lors de son Grand Prix à domicile à Silverstone: le rôle du grand frère était clairement attribué, entre les deux coéquipiers anglophones !

Celui qui laisse sa place chez Pramac à Johann Zarco n’a pas oublié…

Jack Miller : « Avant de vraiment terminer la saison, je ne peux pas finir sans un mot sur mon vieux pote ‘Crutch’ après sa dernière course avec nous ici. Nous serons toujours amis et ce n’est pas comme si je n’allais plus traîner avec lui ou d’autres choses comme ça, mais il est normal que tout le monde en MotoGP lui dise merci pour tout ce qu’il a fait sur et en dehors de la piste. »

« Il a été formidable pour le sport au cours de ses 10 années ici et avec tout ce qu’il a accompli personnellement. Ce n’est pas comme s’il partait, car il sera toujours là comme pilote d’essai pour Yamaha l’année prochaine et ils ont de la chance de l’avoir. Vous avez dû voir à la télé que moi et le vieux garçon avons passé un moment alors que nous sortions de la voie des stands pour les derniers runs en Q2 : il se trouve que nous sommes sortis en même temps, donc c’était un beau souvenir à avoir. »

« ‘Crutch’ est l’un des gars les plus travailleurs que j’ai jamais vus et l’a toujours été, malgré les blessures et les revers et ainsi de suite. Il n’abandonne jamais, revient simplement et est plus fort. Voir à quel point il travaille dur, cela a définitivement déteint sur moi et a fait de moi un meilleur pilote de MotoGP et un professionnel. »

« Cal et Lucy, la femme de Cal, ont été incroyables avec moi depuis que nous étions coéquipiers en 2015, et c’est quelque chose que vous n’oubliez jamais. »

 



Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Alma Pramac