Indissociables, ils allient généralement la jeunesse et la fougue au calme et à la réflexion. Ce sont bien sûr les couples “pilote/chef mécanicien” dont l’osmose est une clé incontournable du succès.

Après le départ de Guy Coulon, l’arrivée des rookies et quelques changements de box, voici les duos en lice pour la saison 2021.


Aprilia Racing Team Gresini :
Aleix Espargaró, le seul pilote Aprilia confirmé pour le moment même si Bradley Smith semble laisser progressivement la deuxième place à Lorenzo Savadori, sera toujours épaulé par Antonio Jiménez. Retrouvez le parcours du sympathique Espagnol ici !

Ducati Team :
Les deux pilotes officiels de Ducati Corse en MotoGP, Jack Miller et Francesco Bagnaia, font leur arrivée dans le team d’usine accompagnés de leur chef d’équipe de l’équipe satellite Pramac Racing. Ils n’auront donc pas à faire face à un changement et l’Australien pourra toujours compter sur Christian Pupulin tandis que l’Italien amène avec lui Cristian Gabbarini, par ailleurs ancien chef d’équipe de Jorge Lorenzo.


Quid des anciens chefs mécanos de Dovizioso et Petrucci ? Le premier, Alberto Giribuola, travaillera avec Enea Bastianini chez Esponsorama Racing tandis que le second, Daniele Romagnoli œuvrera avec Jorge Martin chez Pramac Racing. On reste donc dans le même giron…

Esponsorama Racing :
Enea Bastianini
, champion du monde Moto2 en titre, travaillera donc avec le responsable technique historique d’Andrea Dovizioso, Alberto Giribuola, originaire de la Romagne comme lui, tandis que Luca Marini aura Luca Ferracioli, l’ancien chef d’équipe Ducati Aruba de Davide Guigliano, à ses côtés.

 

LCR Honda :
Côté Castrol, le nouveau venu, Álex Márquez, travaillera avec l’homme de confiance de longue date de Cal Crutchlow, Christophe Bourguignon, alias Beefy, tandis que Takaaki Nakagami conserve Giacomo Guidotti, l’ancien bras droit de Dani Pedrosa et également ex-Pramac, côté Idemitsu.

 

Monster Energy Yamaha MotoGP :
Pas de changement pour Maverick Viñales qui continuera à travailler avec Esteban Garcia.

Fabio Quartararo fait son arrivée dans le team officiel en apportant avec lui Diego Gubellini, son chef d’équipe chez Petronas Yamaha SRT.

 

Petronas Yamaha SRT:
Après sa place de vice-champion du monde 2020, Franco Morbidelli continue à travailler avec Ramon Forcada en 2021 alors que de l’autre côté du box Valentino Rossi fait son arrivée avec David Muñoz en provenance comme lui du team Factory d’Iwata.

Forcada rappelle que le pilote peut résoudre à lui seul pas mal de problèmes sur la moto ...

 

Pramac Racing :
Johann Zarco amène Marco Rigamonti de l’équipe Esponsorama avec lui (ex-Suzuki, ex-Ducati avec Iannone), tandis que le rookie Jorge Martin fait équipe avec l’ancien bras droit de Danilo Petrucci chez Ducati et Pramac (également ex-Yamaha avec Lorenzo), Daniele Romagnoli.

 

Red Bull KTM Factory Racing :
Brad Binder perd son responsable technique en partance chez Tech3. Il hérite de Andres Madrid, en provenance de la Moto2 où il était directeur technique avec Tetsuta Nagashima après avoir officié avec le Sud-Africain en catégorie intermédiaire.

Miguel Oliveira travaillera avec Paul Trevathan, qui officiait avec Pol Espargaró jusqu’à l’année dernière. Cette configuration pourrait sembler donner des airs de premier pilote à l’arrivant portugais, mais il ne faut pas s’y fier…

 

Repsol Honda :
Marc Márquez peut toujours compter sur son fidèle Santi Hernandez, alors que Pol Espargaró travaillera avec l’expérimenté Ramon Aurin, le couteau suisse du HRC qui a déjà côtoyé Andrea Dovizioso avant de rejoindre Dani Pedrosa en 2015, Jack Miller en 2017, Takaaki Nakagami en 2018, Jorge Lorenzo en 2019 et Álex Márquez en 2020…

 

Team Suzuki Ecstar :
Discrets mais efficaces, les responsables techniques de Joan Mir et Álex Rins, le Britannique Frankie Carchedi et l’Argentin José Manuel Cazeaux, sont fidèles au poste !

 

Tech3 KTM Factory Racing :
Guy Coulon
ayant décidé de lever le pied et de profiter du climat de Bormes-les-Mimosas, Danilo Petrucci travaillera avec l’ancien responsable technique de Brad Binder, Sergio Verbena (ex-Forward Racing), tandis que Iker Lecuona sera toujours supervisé par Nicolas Goyon.