Dernier rendez-vous de la saison 2020, le 16e Grand Prix du Portugal se déroule pour la première fois sur le magnifique tracé du très vallonné Autodrome de l’Algarve à Portimão.

Au terme des trois premières séances d’essais libres, Jack Miller, Miguel Oliveira, Álex Rins, Andrea Dovizioso, Takaaki Nakagami, Johann Zarco, Fabio Quartararo, Pol Espargaró, Maverick Viñales et Stefan Bradl se sont pré-qualifiés pour un accès direct en Q2.

Ce n’est donc pas le cas de Franco Morbidelli, Aleix Espargaró, Brad Binder, Cal Crutchlow et du champion du monde en titre Joan Mir qui devront profiter de cette FP4 de 30 minutes non seulement pour peaufiner leur rythme de course avec le réservoir plein mais également viser la performance pour leur passage en Q1.

Pour cela, les conditions de piste sont toujours exceptionnelles pour un mois de novembre, avec un ciel résolument immaculé et des températures de 22 degrés dans l’air et 28 degrés au sol.

Grâce au site officiel MotoGP.com, voici quelques minutes d’images en direct dans cet article : Ça ne se refuse pas !

MotoGP™ Portimão

2020

Test octobre 1’40.170 Aleix Espargaró (Voir ici)
FP1 1’40.122 Miguel Oliveira (Voir ici)
FP2 1’39.417 Johann Zarco (Voir ici)
FP3 1’39.205 Jack Miller (Voir ici)
FP4 1’40.150 Pol Espargaró (Voir ici)

A l’extinction des feux rouges… Joan Mir sort le premier de la pit lane alors que l’on voit fleurir les pneus arrière durs, à l’exception notable d’Álex Rins qui part en mode “qualification”.

Takaaki Nakagami s’avère le plus véloce à l’issue du premier tour lancé, en 1’41.526 avant d’améliorer au passage suivant en 1’40.464. Le pilote japonais précède alors Miguel Oliveira, Joan Mir et Johann Zarco.

Le pilote LCR gagne encore 2/10 au passage suivant, poursuivi par Pol Espargaró qui hisse sa KTM en deuxième position devant Alex Márquez.

Rien ne semble pouvoir arrêter l’homme de Chiba puisque c’est encore lui qui réalise le meilleur temps au cinquième passage, cette fois en 1’40.190 devant Miguel Oliveira dont la détermination à domicile semble lui procurer des ailes.

Des ailes, Pol Espargaró n’en a pas eu besoin pour s’envoler au virage #4, heureusement sans gravité.

Juste avant la mi-séance, Miguel Oliveira fait briller les couleurs Tech3 en inscrivant 1’40.184 en haut du tableau.

La hiérarchie est alors composée de Miguel Oliveira, Takaaki Nakagami, Pol Espargaró, Álex Márquez, Franco Morbidelli, Maverick Viñales, Stefan Bradl, Brad Binder, Aleix Espargaró, Cal Crutchlow, Johann Zarco, Joan Mir, Jack Miller, Francesco Bagnaia, Valentino Rossi, Álex Rins, Fabio Quartararo, Lorenzo Savadori, Danilo Petrucci, Tito Rabat, Andrea Dovizioso et Mika Kallio.

L’arrêt de Johann Zarco à son box se prolonge et on déploie même les paravents pour faire une intervention sur sa moto : Pas forcément bon signe dans une séance de 30 minutes… Mais tout cela se déroule très rapidement et le pilote français n’a au final perdu que très peu de temps.

A la reprise, Andrea Dovizioso se positionne en milieu de tableau tandis que Brad Binder s’empare de la sixième position. En fond de classement, l’inamovible Mika Kallio nous fait regretter que Dani Pedrosa ne veuille plus participer à la moindre compétition…

Fabio Quartararo produit son effort à sept minutes du drapeau à damier et positionne sa Yamaha à la cinquième place, juste devant celle de son coéquipier, au moment où Takaaki Nakagami connaît sa deuxième chute du week-end au désormais célèbre virage #4. Le pilote japonais retourne à son box mais semble souffrir.

Les dernières minutes ne semblent pas d’améliorations significatives, d’autant que le moteur de Johann Zarco rend l’âme en piste, mais in extremis Pol Espargaró parvient à réaliser le meilleur temps en 1’40.150.

Le pilote français ayant traversé la piste avec sa moto fumante pourrait être pénalisé…

Classement FP4 du Grand Prix du Portugal MotoGP sur l’Autodrome International de l’Algarve à Portimão :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP