Livio Suppo a été aux responsabilités tant chez Ducati que chez Honda. En première ligne des aventures MotoGP de ces deux teams majeurs, il connaît les raisonnements qui y ont cours et peut ainsi apporter une lumière sur ce qui semble bien sombre vu de l’extérieur. Dans une conversation sur motogp.com, il a déjà dit ce qu’il pensait de sa succession chez Repsol Honda. Pour ce qui est de celle chez Ducati, il se montre bien plus compréhensif…

Livio Suppo n’a pas été tendre avec son successeur Alberto Puig chez Honda. Si bien que lorsque la question lui a été posée de savoir comment il évaluait la situation actuelle chez Ducati, on pouvait redouter la réponse. Mais c’est tout le contraire qui est arrivé, avec une évaluation positive de la politique mise en place dans la maison rouge. Ceci grâce au fait d’un homme ici adoubé : Gigi Dall’Igna.

L’Italien, maintenant spécialiste du vélo électrique, commence sa démonstration depuis l’époque Jorge Lorenzo : « de l’extérieur c’est difficile de juger, il y a beaucoup d’aspects qui peuvent influencer vos décisions, il faut être là pour comprendre les choses. Je pense que chez Ducati, il faut avoir du respect pour tout le travail que Gigi Dall’Igna a fait, car depuis mon départ en 2009. Ils ont traversé des moments difficiles, surtout après les deux saisons de Valentino Rossi. Je pense que l’entreprise s’est un peu perdue, Filippo Preziosi leur a manqué, c’était une machine ».

« Ducati a pris la bonne décision au sujet de Lorenzo »

« Lorsque Dall’Igna est arrivé, ils ont pu tout remettre ensemble, je ne pense pas que cela a fait une révolution, mais cela a mis les bonnes personnes dans la bonne direction, et la moto a fait un pas en avant important », a déclaré Suppo qui commente le départ de Jorge Lorenzo de chez Ducati, semble-t-il au plus mauvais moment…

« Il y avait beaucoup d’histoire avec Jorge Lorenzo, maintenant il est facile de dire qu’ils ont fait une erreur en ne le renouvelant pas, mais honnêtement, quand ils ont pris cette décision, c’était tout à fait normal parce que les résultats de Jorge étaient désastreux depuis un moment. Et quand ils ont décidé de changer, il a commencé à être compétitif. Ils n’ont donc pas eu de chance », estime Livio Suppo. On rappellera qu’à la suite de ce non-renouvellement, Por Fuera est allé chez Honda. Pour le pire…



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team