Vous reprendrez bien un petit Suppo pour la route ? Celui qui nous a dévoilé les coulisses de la houleuse finale de 2015 entre Valentino Rossi et Marc Márquez et le même qui nous a juré que, dès 2011, le dernier cité était promis à la place d’équipier de Casey Stoner chez Repsol Honda se livre aujourd’hui à une comparaison entre les deux champions qu’il a côtoyés lorsqu’il était en fonction au HRC. Des talents, certes, mais déclinés de façon étonnamment différente… Qui a l’avantage sur l’autre en termes de méthode ? Voici la réponse…

Casey Stoner et Marc Márquez sont loin d’être des inconnus pour le désormais retiré du paddock Livio Suppo. Car lorsqu’il était en charge, d’abord chez Ducati, puis chez Honda, en MotoGP, il les vus travailler d’on ne peut plus près. De quoi se forger une opinion solide. Deux pilotes talentueux aux comportements néanmoins bien différents. Il explique ainsi, au micro de Sky Sports MotoGP : « du point de vue du caractère Marc et Casey sont opposés. Le premier est toujours positif, toujours heureux, il parvient toujours à voir le verre à moitié plein. Casey a un caractère plus difficile, il est plus facile pour lui de se mettre en colère et donc si quelque chose ne va pas, il augmente la négativité. »

« Marc, d’autre part, parvient à transformer les choses qui tournent mal de manière positive, à mon avis, c’est le plus grand avantage de Marc, qui a remporté 6 des 7 derniers championnats du monde. Il parvient toujours à tirer le maximum et surtout à surmonter facilement les moments difficiles, ou plutôt il y arrive. S’il le fait facilement, lui seul le sait… En tout cas, il transmet toujours la positivité et cela dans un sport où la tête des pilotes est si importante est fondamentale. »

Ce serait donc l’avantage de l’Espagnol sur le talent brut de l’Australien. Une positivité que l’actuel octuple Champion du Monde fera rayonner dans le box Honda jusqu’en 2024… « Marc est encore très jeune et il est difficile de penser à quand il va régresser. Ce n’est pas une coïncidence si Honda l’a blindé pendant encore 4 ans, je pense qu’ils ont bien fait. » Même à prix d’or, Marc Márquez est un investissement…

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team