Cecchinello est un fidèle de Honda mais il est aussi fairplay ...

La présentation Honda, avec les nouvelles ambitions clairement affichées au travers de l’annonce du nouveau modèle de la RC213V, a délié les langues dans un clan HRC qui veut reprendre l’offensive. Le patron du team satellite du blason ailé Lucio Cecchinello dit ainsi clairement que Ducati a piqué au vif les constructeurs japonais, et surtout celui de Tokyo qui semble trouver insupportable le fait de se faire donner la leçon par les hommes de Borgo Panigale…

Au vu de ce qui a été présenté par HRC, l’année 2022 doit être celle du renouveau pour Honda en MotoGP. Ou de la ruine définitive. La RC213V a été profondément revue pour retrouver les avant-postes et plus seulement avec Marc Marquez dessus. La « révolution » tant vantée à Tokyo depuis cette intersaison s’est apparemment faite à la fois dans la conception et les cœurs. Et il fallait ce sursaut, surtout depuis que les Ducati s’amusent à jouer entre elles pour le gain des victoires et autres podiums…

La frustration est réelle et Lucio Cecchinello l’exprime ainsi sur Moto.it : « Ducati a poussé les autres constructeurs à faire des révolutions. Autrefois c’était seulement ‘dommage’ d’être battu par un autre constructeur japonais, aujourd’hui ça dérange vraiment d’être battu par Ducati ». Tout est dit. Et voilà ce qui a été fait… « Un gros travail a été fait, le projet a été révolutionné, notamment dans la répartition des masses : l’ancien RCV était très déséquilibré sur l’avant, également par la volonté de Marc Marquez. Marc pouvait gérer l’avant, mais la nouvelle RC213V a plus de poids à l’arrière avec une grande marge de réglage. De 2012 à 2021, les RCV étaient toutes très similaires, avec quelques petites modifications : des interventions importantes ont été faites pour 2022 ».

MotoGP : Lucio Cecchinello : "Honda dérange d'être battu par Ducati"

Lucio Cecchinello : « ce sera un championnat très équilibré et Marc Marquez sera un candidat au titre« 

Cette mention sur Marc Marquez pourrait être interprété comme une erreur stratégique de la part de Honda, une théorie largement partagée. Mais en tant que membre éminent du clan du blason ailé, Lucio Cecchinello ne peut risquer une telle appréhension de son approche… Alors il précise : « tout le monde reproche au HRC de ne pas avoir développé la moto, mais je rappelle à tout le monde que lorsque Marquez s’est blessé, il mettait une seconde à tout le monde. C’est pourquoi HRC a estimé que cette moto ne devait pas être révolutionnée et a décidé d’attendre le retour de Marquez ».

Le même octuple Champion du Monde s’est exprimé lors de la présentation Honda. Comment l’Italien l’a-t-il trouvé ? « J’ai vu un Marc avec l’énergie positive habituelle, je le vois comme l’un des candidats au titre 2022 : ce sera probablement un championnat très équilibré, mais je pense que Marquez sera l’un des protagonistes ». Il termine sur ses propres pilotes : « il faut aider Nakagami à mieux gérer ses émotions : c’est pourquoi nous avons proposé à Taka de se faire aider pour contrôler sa pression : il est sur cette voie, il doit apprendre à mieux se concentrer sur ce qu’il a à faire ». Quant à Alex Marquez : « c’est un travailleur acharné : il doit croire davantage en lui-même ».

Cecchinello termine sur cette note qui montre à quel point les troupes Honda ont été éprouvées ces deux dernières saisons : « 2021 a probablement été la deuxième ou la troisième année la plus compliquée pour mon équipe en MotoGP. Nous avons un nombre limité de ressources humaines par rapport à l’armée d’une équipe officielle ». 2022 sera décidément l’année des grands enjeux, chez Honda comme ailleurs.

Lucio Cecchinello

 

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda