Alberto Puig a donc décidé de faire entrer le loup Pol Espargaró dans la bergerie Marquez. Bien que fermier en chef de l’écurie Repsol Honda, l’Espagnol doit néanmoins partager son influence avec un clan Marquez mené par un éblouissant Marc, qui, depuis 2013, enfile les victoires et les titres comme d’autres les perles. Mais avec ce nouvel équipier qui boute son propre frère qui n’a rien pu démontrer pour se défendre, il lui faudra donner un autre coup de collier. Car Pol Espargaró est une vielle connaissance de la Moto2, la preuve…

Entre Marc Marquez et Pol Espargaró, c’est une rivalité qui ne date pas d’hier et qui a eu son point d’orgue en 2012, lors d’une saison électrique en Moto2. Les deux Espagnols se sont frottés plus souvent qu’à leur tour lors d’une campagne qui a connu son incident en Catalogne.

On se souviendra qu’en fin de course, les deux hommes se sont accrochés alors qu’ils étaient en lutte pour la troisième place. Tom Lüthi venait de se défaire non sans mal que jeune Marc Marquez qui, en difficulté, voyait Pol Espargaró fondre sur lui. Il lui a pris l’intérieur du virage, mais Marc Marquez s’est rabattu sur lui, provoquant sa chute.

S’en est suivi une polémique avec, d’abord, une sanction de la direction de course déclassant Marc Marquez. Le team a fait appel et Marquez s’est vu réattribuer sa troisième place. Le team Pons de Pol Espargaró en a été courroucé au point de penser porter l’affaire devant le tribunal arbitral des sports… Avant de se raviser. Revoilà les deux hommes face à face, et aucun n’a perdu la mémoire…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez, Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Paginas Amarillas HP 40