Avec la perspective de moins en moins floue de voir débarquer dans son box un Pol Espargaró qui en profiterait pour virer son frère Alex en prenant ses quartiers, chaque déclaration de Marc Marquez est actuellement épiée. Car il se dit que ce changement de la donne bouleverserait les certitudes que l’octuple Champion du Monde avait au moment de signer un prolongement de son contrat avec Honda jusqu’en 2024. Emilio Alzamora, la manager des deux frères Marquez, n’est pas le dernier à le sous-entendre. Et voici un nouvel élément d’ambiance…

95 podiums, 62 pôles, 56 victoires et 56 tours les plus rapides en 127 courses. Et surtout, six titres MotoGP depuis qu’il est arrivé dans la catégorie en 2013. C’est un palmarès qui en impose et des statistiques exceptionnelles dont peut se prévaloir Marc Márquez pour faire la pluie et le beau temps dans le box abritant sa Honda RC213V. Son frère l’y a d’ailleurs rejoint, adoubé par son titre de Champion du Monde Moto2. Mais alors que la saison 2020 n’a pas encore pu commencer, et qui sera la première à ce niveau du cadet, il sait qu’il devra laisser sa place à Pol Espargaró.

“Si je me sens heureux, pourquoi changer ?”

La suprématie serait donc telle qu’elle serait une faiblesse que le team manager Alberto Puig tenterait de pallier en prenant un autre pur-sang. Mais Marc Marquez rappelle que des bons pilotes, et avec le même matériel que lui, il y en a déjà chez Honda… « J’ai toujours été très clair. Il y a deux Honda ou deux motos identiques à la mienne. Celle de mon coéquipier et celle de Cal Crutchlow. Je veux me sentir à l’aise et heureux où que je sois. Et si je me sens heureux et que les choses vont bien, pourquoi changer ? Je n’ai pas besoin de motivation supplémentaire ». Alberto Puig lui en a, peut-être, donné une nouvelle…



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team