A la veille de Noël, Marc Marquez a reçu l’équipe de Sky qui, comme chacun sait, est un support important du team VR46. Mais la rencontre s’est bien déroulée et les choses entre le camp espagnol et les troupes italiennes se sont professionnalisées depuis Barcelone après une guerre ouverte déclenchée au Grand Prix de Malaisie 2015. Un entretien au cours duquel il a parlé de Rossi, de Viñales et de Lorenzo. Mais aussi d’Andrea Iannone.

Andrea Iannone et Marc Márquez sont pour ainsi dire de la même génération. Ils ont grandi ensemble notamment en Moto2 où ils ont eu l’occasion de se jauger. Comme l’a précisé Rossi, ce sont deux symboles d’une nouvelle génération qui n’hésite pas à aller au contact sur l’adversaire et sait exploser un chrono en un seul tour.

Ils ont donc un caractère bien trempé ces jeunes mais Andrea Iannone a en plus la réputation sulfureuse du Bad Boy. Il coupe non seulement en deux son équipier en vue de l’arrivée, mais il ouvre aussi sa Porsche à coup de marteau et s’est trouvé une amie aussi exubérante que lui. Voilà qui change de Márquez !

Un choc des cultures peu appréciés de Dovizoso qui n’a pas caché de le voir quitter Ducati avec son turbulent entourage. Mais qu’en pense le quintuple titré ? « Je l’apprécie » assure-t-il. « Car lorsqu’Andrea est dans les alentours, il y a toujours une bonne bagarre. Il est très agressif et on a besoin d’un pilote comme ça. A Valencia, il roulait à seulement deux dixièmes de mes temps avec sa nouvelle Suzuki ». Andrea Iannone sera donc un des animateurs d’une saison 2017 qui, décidément, promet.



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Team Suzuki Ecstar