L’an dernier, Fabio Quartararo avait déclaré que sa défaite au championnat n’avait finalement pas un goût si amer que ça car Marc Marquez n’était pas là pour défendre ses chances. La notion de la valeur de cette couronne avait alors surgi mais elle ne se pose plus cette saison avec le sacre du même Fabio Quartararo face à l’identique Marc Marquez qui a joué sa partition, et qui monte tellement en puissance qu’il en est à présent à trois victoires. Mais le plus beau à venir sera sans doute pour 2022. L’officiel Honda a en effet déjà lancé le défi que le désormais Champion du Monde en titre sera avide de relever avec sa Yamaha.

Il reste encore deux Grands Prix à faire et ils seront plus qu’intéressants à suivre. Car, du côté du désormais Champion du Monde Fabio Quartararo, on pourra se lâcher tandis que les adversaires seront ravis de lui donner le change. Mieux, pour eux, il s’agira d’avoir un avant-goût d’une revanche espérée pour 2022. Et le premier de cordée de la contre-attaque sera certainement Marc Marquez.

L’officiel Honda a remporté une importante victoire à Misano car il s’est prouvé qu’il était à nouveau en mesure de vaincre en MotoGP sur un tracé au développé traditionnel. Certes, il a fallu que Bagnaia l’aide un peu pour ça en chutant, mais il était bel et bien là, sinon, la Ducati ne serait pas partie à la faute. Dans les quatre dernières courses, Marc Márquez a ajouté plus de points que quiconque soit 83, contre 66 pour Bagnaia et 61 pour Quartararo, avec deux victoires, une deuxième position et une quatrième place.

Il semble que le pilote et la Honda rattrapent leur retard, et maintenant il y a deux circuits que Marc aime, en particulier Valence. Márquez, avec seulement 10 courses terminées, pourrait finir le championnat 4e, puisque Johann Zarco n’est qu’à 10 points de l’Espagnol. Mieux, la troisième place du Championnat du Monde est encore théoriquement à sa portée. Il lui faudra pour cela récupérer 33 points sur Joan Mir.

Et puis Marc Marquez est déjà dans la bataille de 2022 qui s’annonce grandiose : « mon objectif principal est de me préparer au mieux pour 2022 » dit le pilote qui aura alors 29 ans. « Lors des deux dernières courses de la saison, je serais content d’avoir obtenu un top cinq. Cela peut sembler. conservateur, mais ce sont des courses qui se suivent et je ne sais pas comment je serai physiquement ».

« Tout d’abord, je veux prendre un vrai repos et comprendre ce qui est nécessaire pour m’améliorer davantage », explique l’octuple Champion du Monde. « Nous devons analyser cela attentivement, puis élaborer un bon plan. Il ne s’agit pas d’être à 100 pour cent pendant les essais. L’important, c’est le début de la saison au Qatar. C’est notre grand objectif ». Les essais de l‘intersaison 2022 auront lieu les 5 et 6 février à Sepang et du 11 au 13 février sur le nouveau circuit de Mandalika en Indonésie. La première course de la saison suivra le 6 mars à Losail.

L’objectif de Marquez pour la saison 2022 est clair : « bien sûr, nous voulons nous battre à nouveau pour le titre mondial. L’homme que tout le monde veut battre, c’est Fabio, après tout c’est le nouveau champion du monde. Ce ne sera certainement pas facile, mais on va essayer. Nous devrons aussi apprendre de sa saison et ensuite le combattre ».

Marc Marquez, Repsol Honda Team, Red Bull Grand Prix of The Americas

Marc Marquez vs Fabio Quartararo : déjà l’affiche 2022 ?

Le défi est lancé et le Français a la tête à présent couronné répond : « Marc est en forme, il a gagné les deux dernières courses et je veux vraiment me battre avec lui. Marc est un exemple que je suis depuis de nombreuses années. Je l’aime vraiment en tant que pilote et en tant que personne, et les luttes que nous avons eues en 2019, même s’il les a presque toujours gagnées, je m’en souviens comme les moments où j’ai pu apprendre et profiter le plus. Ils m’ont permis de dire que je courais contre un coureur octuple champion du monde ».

Puis il termine en envoyant sa demande de renfort à Yamaha… « Tout ce que je demande, c’est plus de puissance. Nous avons pu tester le châssis 2022 à Misano et il fonctionne très bien, mais ce qui nous manque, c’est la puissance. Ce que je demande vraiment à Yamaha, c’est de gagner en vitesse de pointe, de me faciliter un peu la vie lors des dépassements. Sans aller plus loin, lors de la première course à Misano, si j’avais eu un peu plus de vitesse de pointe, j’aurais pu gagner ». Sera-t-il entendu à Iwata ? On se souviendra que son manager Eric Mahé a déjà prévenu que tout était ouvert pour son pilote à l’horizon 2023

Fabio Quartararo, Marc Marquez, Red Bull Grand Prix of The Americas

 



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP, Repsol Honda Team