Marco Lucchinelli, Champion du Monde 500 en 1981, a décidé de tester une fois de plus la solidité de son lien d’amitié avec la famille Rossi en s’offrant une nouvelle charge contre le fils Valentino. On sait que l’Italien clame haut et fort que le Doctor a déjà fait son temps et qu’il faut arrêter les frais. Pour lui, cette campagne 2021 est la saison de trop, et le fait est que les résultats ne lui donnent pas tort. Mais il a décidé d’en remettre une couche, avec son style à l’emporte pièce qui ne laisse jamais indifférent…

Une philosophie qui attire aussi l’attention de la cible Valentino Rossi qui lui avait répondu en son temps lors de la première offensive. La seconde est tout aussi directe, mais avant de la lancer, Lucchinelli fait ce préliminaire pour amortir le choc à venir : « quand j’ai dit qu’il fallait arrêter, je ne l’ai pas dit avec l’air de supériorité de quelqu’un qui veut donner des leçons », commence-t-il aux micros du site spécialisé GPOne.com. « Je l’ai dit parce que j’ai une relation spéciale avec lui et sa famille, je suis un ami de son père ».

Cela étant dit, il monte en puissance… « Pour ce que je l’ai vu faire, faire des miracles, nous divertir, c’est mal de le voir si loin derrière. Il ne s’agit certainement pas de la moto, car les autres, avec la même, sont devant. Il ne va même pas lentement : il tourne très près des premiers. Mais maintenant les premiers, avec l’électronique, sont tous forts. Même un rookie qui arrive en MotoGP va vite tout de suite, si on lui offre une bonne moto. Autrefois, ça prenait des années ».

Marco-Lucchinelli

Marco Lucchinelli : “si Lecuona ne s’était pas battu avec Valentino, je n’aurais jamais su qu’il courait” 

Lucchinelli en arrive enfin au fait : « dans sa tête il ne veut pas ralentir. Au contraire, il montre qu’il veut finir, parce qu’il fait des chutes qu’il n’a même pas faites lorsqu’il gagnait des courses. Mais les autres n’attendent pas. J’en ai fait l’expérience aussi : quand ils lisent « Le Doctor » devant eux, c’est comme avoir gagné la journée. Ainsi, qui n’aurait jamais parlé de Lecuona s’il ne s’était pas battu avec Valentino ? Je n’aurais même pas su qu’il courait. Valentino fait les champions pour des ânes ».

Selon l’ancien pilote, la décision éventuelle de Rossi de raccrocher son casque n’aura pas d’impact négatif sur le Championnat du Monde : « je crois que le monde continuera de la même manière. Des choses encore plus graves sont arrivées que la retraite de Valentino. Il y aura ses fans qui regarderont les autres avec dégoût, ils continueront à dire qu’il est le meilleur. Faire un championnat juste pour saluer son public dans toutes les courses, quel que soit le résultat, c’est juste, mais il doit le faire maintenant. Il a de mauvaises positions. Moi qui n’en suis pas capable, si je monte sur la moto, j’obtiens zéro point aussi ».

Marco Lucchinelli




Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team