Max Biaggi est revenu sur le devant de la scène du MotoGP au moment même où Andrea Iannone s’en éloignait à cause d’une sombre affaire de dopage. Une conjonction de temps qui a d’autant plus suscité l’attention que les deux hommes vivent sous l’auvent d’une usine Aprilia qui s’est retrouvée, d’un coup d’un seul, sans un de ses deux pilotes titulaires. Ceci, à la veille, quasiment, des tests prévus à Sepang, marquant la rentrée du MotoGP. Or, justement, Max Biaggi était sur le tracé malaisien avec une RSV4X… De quoi s’échauffer pour la RS-GP ? L’empereur romain avoue tout !

Max Biaggi était en Malaisie pour faire des tours dans la fournaise du tracé de Sepang. Dans quel but ? Il nous dit tout sur son réseau social…  « Je voudrais partager quelques réflexions avec vous » a écrit le pilote et propriétaire de l’équipe Max Racing. « Je souhaitais vraiment faire le test en Malaisie avec ma RSV4 X, il avait été planifié bien à l’avance. A cette occasion, j’ai également eu le plaisir d’organiser un événement avec Aprilia en Malaisie et de rencontrer de nombreux fans. »

« Je suis allé à l’autre bout du monde » poursuit Max, « parce que je voulais et devais me tester, sur un circuit qui représentait tellement pour moi. Trois ans après le grave accident de Latina et avec l’âge qui avance inexorablement, croyez-moi, il m’a fallu un certain temps pour récupérer certains mécanismes. Avec 160 tours en trois jours à Sepang, j’ai testé mon corps et mon esprit, pour comprendre si tout était derrière nous. Être capable de surmonter cet obstacle est une immense satisfaction pour moi, à la fois en tant que pilote et en tant qu’homme ! Aujourd’hui, je peux dire que l’accident, qui m’a presque coûté la vie, a été complètement surmonté. C’est la plus grande satisfaction que je puisse tirer des trois jours de tests en Malaisie ! »

Celui qui sera une légende des Grands Prix dès cette saison ajoute : « je voulais être le premier à vous dire que je ne serai pas en Malaisie pour les tests MotoGP. Certains événements particuliers qui se sont produits nous ont permis à tous de formuler une série d’hypothèses, mais avec une grande sérénité, je dois vous dire qu’un éventuel test n’a jamais été prévu ni par Aprilia ni par moi ». On rappellera que ce sont Lorenzo Savadori et Bradley Smith qui seront mobilisés par l’usine de Noale pour ces tests.

 


Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini