Ce n’est plus un secret pour personne et s’il y avait un doute cette dernière intervention de Miguel Oliveira la lèvera : Yamaha fait vraiment feu de tout bois pour revoir son dispositif pilotes en MotoGP à l’aune du départ annoncé de Maverick Viñales et celui attendu de Valentino Rossi. Ainsi, après Raul Fernandez, après Toprak Razgatlioglu, et avant peut-être Andrea Dovizioso et plus sûrement Garett Gerloff, le Portugais, officiel KTM, a été approché…

Miguel Oliveira a fait une petite révélation sur le site Motorcyclesports, en révélant que, malgré ses liens très étroits avec KTM, Yamaha l’avait approché en vue de l’intégrer à son clan secoué par un Maverick Viñales déjà sur le départ. Le triple vainqueur en MotoGP sur la RC16 a ainsi commenté :  « aujourd’hui,  les contrats signés valent ce qu’ils valent. Comme nous l’avons vu, si un pilote ne veut plus continuer avec l’équipe ou si l’équipe ne veut pas continuer avec lui, ils peuvent être rompus. J’ai un engagement de deux ans que j’ai pris l’année dernière et je tiens parole ».

Miguel Oliveira : “j’ai un contrat, je tiens parole et je veux gagner”

Oliveira a révélé avoir reçu un appel de Yamaha après le divorce annoncé entre la maison Iwata et Viñales : « la situation liée à Maverick a bouleversé les négociations pour l’avenir. J’ai aussi été approché, mais je me concentre sur mon équipe. J’ai une grande équipe et je pense que je peux devenir champion du monde avec eux. J’ai un contrat et je veux gagner » dit le Portugais qui précise que l’approche avait été faite sous le sceau du Monster Energy Yamaha MotoGP Team et non, comme dans d’autres cas aussi révélés, Petronas.

Pit Beirer Miguel Oliveira



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP, Monster Energy Yamaha MotoGP