Avec ses deux victoires au compteur sur la RC16, Miguel Oliveira peut prétendre sur le papier à la succession de Pol Espargaró comme le leader des troupes KTM en MotoGP. Cependant, le responsable des sports de la marque qu’est Pit Beirer a précisé que c’est le verdict de la piste après les trois premiers Grands Prix qui déterminera celui qui aura le plus d’attention de la part du blason. En donnant sa méthode de travail pour la saison à venir, le Portugais a compris le message et il prend date …

Après deux ans de formation de haut niveau distillée par l’incubateur de champions qu’est l’équipe française Tech3, Miguel Oliveira a été promu pilote 100% officiel. Après une année 2020 marquée par deux victoires, en Autriche, et surtout sur ses terres du Portugal où il a dominé son sujet à Portimao, il ne peut qu’avoir des objectifs élevés pour le prochain championnat MotoGP.

Ayant pleinement conscience qu’il va devoir s’imposer à ses équipiers sur la RC16 pour s’ancrer comme le leader de la famille autrichienne, il commente : « pour devenir Champion du Monde, il faut rassembler plusieurs détails en même temps. Pour cette raison, le succès peut généralement être obtenu en suivant un projet étape par étape, en fonction du déroulement de la saison et de ce qui se passe. Parfois, une quatrième place sera un excellent résultat, d’autres fois une deuxième place peut ne pas répondre à nos attentes, mais vous devez travailler en suivant ce processus ».

Miguel Oliveira a sa méthode

Suivant ainsi sa marche méthodique, il ajoute : « à l’heure actuelle, mon premier objectif est d’obtenir une série de résultats que nous pourrons juger satisfaisants. Certes, être dans une situation plus favorable qu’en 2020 est déjà un bon début. Cela donne beaucoup de tranquillité d’esprit de savoir que la moto est capable de gagner mais en même temps rien ne peut être tenu pour acquis. Et quand vient le succès, le répéter est de plus en plus difficile, nous devrons donc travailler sans jamais nous arrêter ».

Miguel Oliveira termine : « pour rester à un haut niveau dans ce championnat, je pense qu’il faut s’améliorer un peu chaque année. Être dans une équipe officielle me permettra de travailler davantage sur les détails et d’être plus cohérent. J’ai pleinement confiance en mon travail ». On rappellera qu’il aura comme équipier Brad Binder, vainqueur à Brno sur la RC16, Danilo Petrucci, venu de chez Ducati et place chez Tech3, et l’espoir Iker Lecuona, âgé de 21 ans.

Miguel Oliveira a sa méthode ...



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP