Andrea Dovizioso fait son retour en MotoGP, renonçant ainsi à son projet d’année sabbatique organisée autour de sa passion pour le motocross. Il avait fait une entorse à cette escapade en honorant quelques tests pour Aprilia. Mais c’est sur une Yamaha qu’il revient dans la course. Enfin, pour le moment, il ne dérange personne puisque le voilà au terme de la première journée du Grand Prix de Saint Marin dernier à 2.5s du meilleur temps. Mais avec Dovi, tout est méthodique et doit être parfaitement en place…

Andrea Dovizioso a, à tout le moins, une grande marge de progression dans ce Grand Prix de Saint Marin qui marque son retour à la compétition. 2.5s est l’écart qui le sépare de sa dernière place avec la première. Mais l’Italien n’a pas encore trouvé la bonne place assise et dans l’ensemble, il a un sentiment étrange après la première journée à Misano… « La moto ne peut pas être comparée à l’Aprilia ou à la Ducati », déclare Dovi. « Je ne m’attendais pas à autre chose. Je n’en suis pas au point où je peux dire que je me sens bien ».

Cela est également dû à la taille de la moto et à sa morphologie explique Dovizioso, qui mesure 1,65 mètre : « c’est probablement la plus grande moto du championnat du monde. Je n’ai pas encore poussé car je dois d’abord m’habituer à tout. Bien sûr, je dois m’améliorer, mais avec ma taille, cela prend probablement du temps. Pourtant, le retour fait du bien, même si j’étais loin de ma limite ».

Dovizioso

Dovizioso : “la Yamaha que j’ai pilotée il y a huit ans est comparable à cette machine

Dovizioso pilote actuellement une Yamaha A-spec de 2019, mais en 2022, il sera un véritable pilote d’usine avec la nouvelle équipe malaisienne Yamaha. Jusque-là, il doit être patient. « Il est trop tôt pour parler des détails. Mais ce que je peux dire : la Yamaha que j’ai pilotée il y a huit ans est comparable à cette machine. L’approche des ingénieurs japonais n’a pas changé, donc je ne suis pas surpris », poursuit le pilote de 35 ans qui termine : « le fait d’être ici avec tous les pilotes, c’est tout ce qui me manquait ».

Au fait, son illustre équipier Valentino Rossi a ainsi commenté sa prestation : « nous avons parlé avec ‘Dovi’ hier et aujourd’hui après la FP1, nous avons déjà des retours. C’est sympa de discuter avec lui car il est très expérimenté et très méticuleux sur la mise en place. On s’est mis d’accord, ce n’était pas facile pour lui, il était loin des pistes même s’il avait fait quelques essais avec Aprilia, mais il me semble qu’il a déjà des idées assez claires ».

MotoGP | GP Misano Day 1: Andrea Dovizioso, “Non sono sorpreso dalle difficoltà”

MotoGP Misano 1 J1 : chronos FP1/FP2

Crédit classement : MotoGP.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team