Ce vendredi 17 septembre 2021, Valentino Rossi a répondu aux questions des journalistes depuis le Misano World Circuit Marco Simoncelli, au terme de la première journée du Gran Premio Octo di San Marino e della Riviera di Rimini.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote italien.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Valentino Rossi sans la moindre mise en forme.


Valentino Rossi : « Aujourd’hui, les conditions étaient très difficiles mais la bonne chose est que nous avons essayé la piste et son asphalte dans toutes les conditions, sur le sec et sur le mouillé. Sur le mouillé, nous avons eu suffisamment de temps pour faire du bon travail sur la moto, pour bien comprendre où nous peinons et essayer de progresser, et au final c’était plutôt bon. Malheureusement, sur le sec, il est très difficile de comprendre notre potentiel car, après une demi-heure, la pluie est survenue et nous n’avons pas pu finir la séance. Donc nous ne savons pas. Je n’ai vraiment roulé que quelques tours et nous devons attendre demain. »

Il y a beaucoup de rumeurs sur un team Moto2 que vous feriez collaboration avec Yamaha

« La situation en Moto2 pour l’année prochaine n’est pas encore très claire. La situation pour cette année est que nous avons déjà une équipe Moto2, ensemble avec Yamaha, en CEV. Nous avons une bonne organisation pour aider à faire progresser les jeunes pilotes Yamaha, qui viennent principalement d’Asie. En parlant avec Lin (Jarvis), ils veulent arriver en championnat du monde MotoGP. Donc nous parlons, car nous sommes déjà ensemble depuis deux ou trois ans, mais actuellement je ne sais pas ce qui se passera et si nous ferons le projet ensemble. Je ne sais pas très bien mais c’est possible. »

Quand ferez-vous l’annonce officielle de votre team MotoGP ?

« Je pense que nous ferons le team l’année prochaine, oui, mais je ne sais pas quand ça sera officiel. »

Aujourd’hui était votre première journée avec Andrea Dovizioso. Était-il intéressant d’analyser ses datas ?

« Avec Dovi, c’était très intéressant car nous avons beaucoup parlé de la moto après la première séance et après la deuxième séance. Tous les commentaires de Dovi sont très intéressants. Mais en ce qui concerne les datas, c’est un peu plus difficile car il a une moto différente. Pour piloter cette moto, vous avez besoin d’un autre style de pilotage et d’une autre façon pour rentrer dans les virages. Par exemple, je préfère regarder les datas de Quartararo ou de la même moto que moi, car en ce qui concerne la moto de Dovi, le freinage et les entrées de virage sont différents. Donc regardez ces datas n’est pas très important. »

Fabio Quartararo s’est plaint d’un manque de stabilité dans les virages rapides sur le mouillé. Est-ce la même chose pour vous ?

« Sur le mouillé, le feeling n’était pas si mauvais. Ce que je ressens, c’est que nous n’avons pas une très bonne adhérence à l’arrière, donc nous perdons beaucoup, en particulier à l’accélération. Selon moi, c’est le plus gros problème de la moto. Aujourd’hui, dans les virages rapides, j’étais plutôt pas mal, mais en accélération la situation n’est pas fantastiques. »

C’est donc toujours le même problème de motricité ?

« Oui ! »

Est-ce que le travail sur le futur team MotoGP vous distrait de votre travail sur la moto ?

« Pour moi, la plus grande distraction est engendrée par vos questions sur le team (rires) ! Pour moi c’est difficile, parce que je perds beaucoup de temps alors que j’essaie de me concentrer sur moi en tant que pilote. Je dois toujours répondre à beaucoup de questions concernant mon équipe l’année prochaine, mais sincèrement je ne sais pas très bien : J’essaie de donner beaucoup de nouvelles mais je suis très concentré sur le reste. Je ne suis pas la personne à qui parler pour comprendre les dernières nouvelles concernant mon équipe l’année prochaine, simplement parce que je ne suis pas directement cela puisque je dois me concentrer pour piloter. Je l’ai déjà dit 20 fois mais vous continuez, pas vous mais tous les journalistes, à poser les mêmes questions. Ça, c’est très difficile ! Le reste non. Mais on essaiera de gérer (rires). »

 

Résultats FP1/FP2 du Grand Prix de Saint-Marin MotoGP :

Crédit classement : MotoGP.com




Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team