Cela faisait longtemps que l’on n’avait pas retrouvé Miguel Oliveira à pareille fête au terme d’une qualification MotoGP. Mais à Misano, il s’est rappelé au bon souvenir de tous avec sa KTM. Les circonstances ont voulu que l’événement arrive au moment des retrouvailles avec son ancien chef mécanicien chez Tech3 Guy Coulon qui remplaçait celui qui lui a été attitré par KTM, absent pour cause d’infection au Coronavirus. Lien de cause à effet ? Peut-être…

Miguel Oliveira s’élancera cinquième du second Grand Prix organisé à Misano cette année, et il est le meilleur des pilotes KTM sur la grille de départ de cette seizième manche du championnat. Un rôle qui avait été laissé ces derniers temps à Brad Binder. Mais il y a avait du changement ce week-end dans le box du Portugais, ce qui lui a rappelé de bons souvenirs…

Oliveira a en effet retrouvé Guy Coulon à ses côtés dans le box Red Bull KTM, puisque son chef d’équipe néo-zélandais Paul Trevathan a été testé positif au Covid-19 après Austin. Il n’a donc pu voyager jusqu’à Misano. « Je connais déjà Guy, donc c’était assez normal » dit le pilote sur ce remplacement. « Paul est également toujours connecté par vidéo. On pourrait dire que c’est un travail de chefs d’équipe cette fois. Toute l’interaction fonctionne et rend la troupe à nouveau heureuse ».

Miguel Oliveira, Red Bull KTM Factory Racing, Gran Premio Nolan del Made in Italy e dell'Emilia-Romagna

Oliveira révèle le secret de sa bonne qualification

Un échange qui a élaboré une stratégie apparemment efficace. Le triple vainqueur en MotoGP dit ainsi : « les conditions n’étaient pas parfaites, cela a rendu tout plus difficile d’une manière ou d’une autre », a déclaré Oliveira, qui a également révélé son astuce : « nous avons fait quelques tours rapides en FP4 en mode qualifications. C’était la clé pour comprendre ce que les qualifications apporteraient ».

Il termine : « les qualifications étaient bonnes. Je n’ai pas eu de grosses glissades ni d’avertissements, j’ai mis la pression et j’avais un bon rythme. Je suis satisfait de la P5. Bien sûr, je suis aussi heureux de pouvoir commencer la course dans une position aussi solide et aussi que nous ayons été dans cette zone tout le week-end. Le temps devrait s’améliorer demain, mais il fera encore froid. Nous sommes prêts à nous adapter rapidement à la situation à laquelle nous serons confrontés ». Le Portugais de 26 ans a perdu 0,4 seconde sur sa KTM RC16 face au meilleur temps de Francesco « Pecco » Bagnaia et sa Ducati.

Guy Coulon

MotoGP Misano-2 J2 : qualifications

Crédit Classement : Motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP