Alex Marquez a enregistré lors de cette antépénultième manche de la saison son sixième abandon en seize courses disputées. Celle fois, il n’y est pour rien puisque c’est sa Honda qui lui a intimé l’ordre de s’arrêter. Reste que cette campagne chez LCR, qui est sa seconde dans la catégorie, est décidément bien compliquée. Le frère de celui qui a triomphé ce même dimanche sous les couleurs de Repsol l’avoue : il serait bienvenu que les deux dernières manches se passent bien pour se projeter vers 2022 avec un état d’esprit positif…

Alex Marquez n’a pas vu l’arrivée d’un Grand Prix pour la sixième fois cette année. Il espérait pourtant un bon résultat à Misano, mais ses attentes n’ont pas été comblées : il a dû garer sa moto en raison d’un problème technique. Parti depuis la cinquième ligne sur la grille, le plus jeune des deux frères Márquez est parti de la position 14 et roulait douzième après dix tours quand il a dû accepter un abandon. La technologie a précipité la fin prématurée du pilote de 25 ans.

Le pilote LCR Honda a expliqué : « les conditions de dimanche étaient très différentes de celles de vendredi et samedi, mais nos réglages pour la course étaient vraiment bons. Nous avons fait du bon travail à cet égard. » L’actuel seizième da championnat a ajouté : « je me sentais bien, même si l’arrière était un peu étrange au début. Mais ensuite, malheureusement, j’ai eu un problème avec la moto, comme me l’a signalé l’affichage sur mon tableau de bord j’ai dû m’arrêter ».

Alex Marquez

Le patron d’Alex Marquez s’agace sur Honda

« C’est la vie parfois, mais nous avons encore deux courses à disputer », a ajouté Alex Márquez. Et il a souligné : « comme je l’ai dit avant ce week-end, nous avons trois courses pour renforcer la confiance pour l’année prochaine. Maintenant, nous avons deux chances d’obtenir un bon résultat ».

Rendez-vous donc à Portimao puis à Valence, mais cette situation commence à agacer son patron Lucio Cecchinello. Ce dernier a ainsi commenté : « c’est une année en deçà de nos attentes. Notre package n’est pas aussi compétitif que celui des autres. Si on regarde Ducati, Yamaha, Suzuki, KTM ou Aprilia ils ont un peu plus avancé que nous ». Un message clairement adressé à Honda.

Alex Márquez a terminé au dixième tour de la course de Misano

MotoGP Misano-2 J3 : classement

Clasificacion MotoGP Emilia-romaña

Clasificacion general MotoGP Emilia-romaña

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Marquez

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda