Nous en sommes au sixième Grand Prix en MotoGP cette année, et il faut donc se convaincre d’une chose : à chaque fois, cette saison, KTM sera là. Le résultat d’une stratégie et d’un investissement à présent bien en place. Ainsi, Pol Espargaró est arrivé à Misano avec plus d’informations que ses rivaux. Les tests que KTM a pu faire sur le nouvel asphalte de cette piste avec Dani Pedrosa ont donné à l’usine autrichienne un certain avantage. L’Espagnol a terminé avec le troisième meilleur temps de la dernière séance vendredi et quatrième au général de la première journée du Grand Prix de San Marino. Pas mal, mais il y a tout de même un souci…

Et ce souci s’appelle Yamaha. Le futur pilote Honda qu’est Pol Espargaró explique ainsi la situation : « je ne pensais pas que nous pourrions être toutes les courses à ce niveau. Nous ne sommes certainement pas aussi bons ici qu’en Autriche. En termes de rythme, je pense que nous en avons un peu moins que les Yamaha, qui vont très, très vite, mais nous sommes toujours infiniment meilleurs que l’an dernier ».

« Je suis heureux de penser que j’ai le potentiel pour pouvoir répéter ce que nous avons fait en République tchèque ou en Autriche dans d’autres courses qui pourraient venir dans le futur », se réjouit celui qui n’a pas encore concrétisé avec la RC16, au contraire de Brad Binder son équipier et débutant en MotoGP et Miguel Oliviera du team Tech3.

Pol Espargaró pense au championnat

« Il faut être patient, c’est le premier jour, sur un circuit refait à neuf et avec des pneus qui sont neufs pour beaucoup d’entre nous. Il faut voir comment on progresse ce week-end, mais en pensant qu’on a des options pour faire une bonne course, pas pour gagner. Être parmi les cinq premiers est quelque chose de super positif, surtout pour le championnat, car on est très proches du leader. Qui sait, peut-être que nous pourrons atteindre la fin de l’année avec des options pour quelque chose d’intéressant parmi les trois premiers, et cela me tient très motivé », ajoute Pol Espargaró.

« Honnêtement, les Yamaha m’ont un peu surpris car elles sont allées très vite. Surtout ce matin avec Maverick Viñales, mais nous savons tous qu’il est un pilote très rapide. Ils savent qu’ils sont rapides ici et ils l’ont toujours été. Yamaha sait qu’il doit en profiter pour obtenir des points face à Ducati et nous » termine le frère cadet d’Aleix, dixième avec l’Aprilia.

MotoGP Misano1 J1 : classement

 



Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP