Dès la fin de la première journée à Misano, Cal Crutchlow avait prévenu : il ne pourrait pas continuer ainsi. Son avant-bras opéré du syndrome des loges ne se remet pas de cette intervention et cause un vrai souci lorsqu’il faut piloter une moto. Comme prévu, l’Anglais est allé voir les médecins. Et le forfait a été prononcé.

C’est la tuile pour Cal Crutchlow qui connait la pire saison de sa carrière en MotoGP. Les résultats ne suivent pas, la moto n’est pas au point et voilà que le physique ne suit plus. Tout ça alors que l’avenir est inscrit en pointillés, puisque l’Anglais ne sera plus chez Honda à la fin de l’année.

« Des conséquences possibles pour l’avenir »

Un constructeur qui doit déjà se passer de Marc Marquez blessé et convalescent. C’est au tour de Crutchlow de laisser sa RC213V. Une situation qu’explique ainsi le patron du team LCR, Lucio Cecchinello : « les séquelles de l’opération sur Cal sont énormes, ce qui est inhabituel, mais il existe un risque d’infection. C’est pourquoi nous avons décidé de nous retirer »

« Maintenant, nous devons nous concentrer sur la remise en forme de Cal. C’est arrivé à Dani Pedrosa aussi, il n’a jamais eu de problèmes. Mais si Cal ne s’épargne pas maintenant, cela pourrait avoir des conséquences menaçantes pour l’avenir ».



Tous les articles sur les Teams : LCR Honda