Iker Lecuona aurait pu quitter Misano avec le sourire aux lèvres, mais il évacue les lieux en serrant les dents. L’Espagnol n’a pas été loin d’enregistrer en effet son meilleur résultat dans cette première saison de MotoGP avec une sixième place, dans le sillage de son équipier. Ce qui aurait ravi le team Tech3. Hélas, il est parti à la faute… Par sa faute. Il s‘en veut tellement que son patron Hervé Poncharal ne lui jette pas la pierre…

Iker Lecuona avait un beau résultat à portée de main dans ce Grand Prix d’Emilie Romagne. En entame de course, il a même donné le tempo à son équipier avant de le suivre. Une véritable patrouille Tech3 qui aurait pu rentrer ainsi au bercail à la grande satisfaction du team français. Hélas, à l’appel final, il manquait la moto de l’Espagnol : « je ne sais pas ce qui s’est passé aujourd’hui », regrette le pilote Red Bull KTM Tech3 qui partait de la 13e place sur la grille. « Je n’ai commis aucune erreur pendant la course, mon rythme était bon et je me sentais fort. Mais j’ai senti un mouvement dans le pneu arrière… C’est pourquoi j’ai perdu le contrôle de l’avant de ma moto lorsque j’ai tourné dans le virage. Et soudain j’étais dans le gravier ».

L’Espagnol déçu s’est excusé auprès de son équipe : « la chute a été à 100% de ma faute, même si je suis globalement très satisfait de ma performance ». et il peut l’être : « je me rapproche de plus en plus de mon objectif. À l’origine, nous voulions nous battre pour les points cette année. Ensuite, nous sommes entrés dans le top dix. Et maintenant, nous nous rapprochons déjà du top cinq. C’est génial » sourit le pilote de seulement 20 ans.

En plus de Lecuona, six de ses collègues ont également chuté dans la deuxième course MotoGP à Misano, de sorte que seuls 13 pilotes ont vu l’arrivée. « La plupart des chutes étaient dues à des pertes de l’avant », a expliqué le pilote de la KTM. « La piste n’est pas en parfait état, on l’a vu sous la pluie en Moto2. Les irrégularités de l’enrobé dérangent également ».

« Hervé m’a dit qu’il était satisfait de ma performance »

« Ma chute a été une chute typique de la catégorie reine, mais j’aurais préféré l’éviter. C’est difficile de piloter à ce niveau élevé et en même temps je suis un rookie, les erreurs ne peuvent pas être évitées », a déclaré l’ancien spécialiste du supermotard.

Lorsque Lecuona s’est retiré de la course, il se battait contre son coéquipier Miguel Oliveira, qui a terminé le Grand Prix à la cinquième place. « Aujourd’hui, j’ai beaucoup appris », a déclaré Iker. « Miguel est un bon pilote de course, il a déjà remporté une course de MotoGP et j’ai pu apprendre beaucoup de lui pendant que je le suivais. C’est formidable de pouvoir se battre avec les meilleurs pilotes en tant que rookie. Cela me rend fier de mon équipe et de moi ».

Le propriétaire de l’équipe Tech3 Hervé Poncharal, est allé voir son protégé après le Grand Prix. « J’étais vraiment en colère contre moi-même et je voulais juste être calme parce que je savais que la chute était ma faute », a admis Lecuona. « Mais Hervé m’a dit qu’il était satisfait de ma performance et du travail de l’équipe. Il est conscient du fait que je suis un débutant et que j’ai beaucoup à apprendre. De cette façon, il s’assure que je reste détendu ».

Le week-end prochain, les as du MotoGP continueront à Montmeló pour le Grand Prix de Catalogne. « Je suis impatient de voir comment les choses se passent à Barcelone » termine Lecuona.

MotoGP Misano2 J3 : classement

 



Tous les articles sur les Pilotes : Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3