Ils ne sont pas partis en vacances ensembles et ça ne risque apparemment pas d’arriver de sitôt. Mais ils se seront échangés des messages par médias interposés durant cette trêve estivale. Qui donc ? Paolo Ciabatti, directeur sportif de Ducati et Alberto Puig le team manager Repsol Honda. Ce dernier avait fait une allusion sur le rapport déficitaire de Rouges en termes d’investissements et de résultats. L’Italien lui répond…

Entre Ducati et Honda, ce n’est décidément pas la franche camaraderie. Une ambiance dégradée qui s’est exacerbée lorsque, en début de saison, il y a eu cette fronde contre le déflecteur posé par le team officiel de Borgo Panigale sur le bras oscillant de la GP19. Une réclamation, dont Honda a fait partie.

Depuis, on s’échange des politesses. La dernière en date est l’idée avancée par Alberto Puig, team manager Repsol Honda, selon laquelle Ducati a beaucoup investi pour ne se targuer que d’un seul titre mondial en 2007, dû au talent naturel de Casey Stoner.

Le directeur sportif Paolo Ciabatti ne pouvait laisser cette allusion en suspens. Il a donc répondu… « Pour un ingénieur, le budget n’est jamais suffisant, mais c’est normal, c’est dans l’ADN de tous les ingénieurs. Si vous avez un budget illimité, vous pouvez envisager de tester des solutions qui peuvent avoir une chance de succès de 10% … Vous souvenez-vous quand le MotoGP 4T a commencé ? Je ne sais pas si c’est vrai, mais on dit qu’un constructeur japonais a fabriqué un 3 cylindres, un 4 cylindres et un 5 cylindres pour voir quelle était la meilleure solution ».

« Dans notre cas, je pense que chez Ducati, nous faisons tout ce que nous avons à faire et que nous avons un budget suffisant pour faire évoluer la moto à notre guise. Vous devez vous concentrer davantage sur des choses concrètes, vous ne pouvez pas jeter des choses en l’air  juste pour voir ce que ça pourrait donner » termine Ciabatti



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Repsol Honda Team