Ce sont des paroles qui mettront peut-être du baume au cœur à un Johann Zarco meurtri par la façon dont il a été considéré depuis son accident avec Franco Morbidelli lors du dernier Grand Prix d’Autriche. Celui que les commissaires ont considéré, à l’instar de Valentino Rossi, comme coupable d’un pilotage irresponsable reste encore assez compètent aux yeux de Ducati. Le directeur sportif de la marque a en effet dévoilé ses plans en vue de l’après Andrea Dovizioso qui s’ouvrira en 2021. Et le Français est dans ses plans…

Paolo Ciabatti, directeur sportif de Ducati Corse, s’est ainsi exprimé sur Sky Sport : « nous définissons un renouvellement avec Bagnaia pour deux ans, nous déciderons plus tard si c’est pour l’équipe officielle ou si cela continuera pendant un an avec Pramac. Nous avons l’intention de continuer avec Zarco également. Et puis nous voulons pouvoir inclure un pilote italien qui vient de Moto2 dans l’une de nos équipes ».

L’idée serait de mettre une combinaison rouge sur le dos de l’académicien VR46 Bagnaia, d’installer Johann Zarco chez Pramac et faire monter Enea Bastianini en MotoGP en l’installant chez Avintia. Du coups, Jorge Martin resterait en plan et donc dans la sphère KTM. Quant à Luca Marini, frère de Valentino Rossi, il ne lui reste plus qu’à battre Bastianini sur la piste…



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team