A chaque jour suffit sa peine pour le cas d’un Jorge Lorenzo qui semble définitivement réglé chez Ducati. Bientôt, la signification de son départ ne sera plus qu’un secret de Polichinelle et au vu des dernières déclarations, on n’attendra pas le Grand Prix de Catalogne pour mettre les choses au clair. Paolo Ciabatti, directeur sportif, avait laissé entrevoir cette échéance. Mais c’est maintenant carrément le patron de la marque, Claudio Domenicali, qui s’exprime sur le cas Por Fuera. Pour solde de tout compte !

Les propos ne viennent pas de n’importe qui et ils ont été formulés lors de l’inauguration du second Scrambler Ducati Food Factory. Rapportés par Tuttomotoriweb, il ne laisse a priori planer aucun doute sur la suite des événements chez les rouges et sur l’avenir du Majorquin : « Lorenzo est un grand pilote qui n’a pas pu tirer le meilleur de notre moto. Une moto qui a de grandes qualités et quelques faiblesses. Malheureusement, ni lui, pas plus que nos ingénieurs, n’ont réussi à exprimer les talents de chacun. Cela nous laisse comme un léger goût amer ».

Le boss termine : « Danilo Petrucci représente une réelle possibilité et est un pilote avec lequel nous discutons. Il permettrait à l’équipe de travailler sereinement. C’est en Andrea Dovizioso que nous avons placé tous nos espoirs ». En résumé, DesmoDovi sera le patron. Quant à Lorenzo, il confirme que, pour maîtriser une Ducati, soit il faut un talent naturel comme Stoner, soit il faut s’y accoutumer pendant cinq ans comme Dovizoso. Mais avoir un palmarès truffé de titres ne sert à rien. Por Fuera rejoindra ainsi dans l’histoire Valentino Rossi.

Mais rejoindra-t-il aussi un team pour les deux années à venir ? L’option Suzuki en partie payée par Monster est d’actualité mais sous la menace d’une signature de Joan Mir. Sinon, la fiction d’une troisième Yamaha officielle dans un team satellite Marc VDS repris en main pourrait bien devenir réalité…



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team