Chez KTM, on s’est rendu compte que l’annonce brutale de l’arrivée de Raul Fernandez en MotoGP sur une des deux RC16 du team Tech3 a fait l’effet d’une bombe. Son effet de souffle a produit des dégâts collatéraux chez Petrucci et son allié français Hervé Poncharal et, depuis, on semble vouloir recoller les morceaux. Et c’est le patron de la marque lui-même qui est à l’ouvrage avant le Grand Prix d’Autriche de ce week-end qu’il honorera d’ailleurs de sa présence. Ainsi, il a proposé un Petrucci au Dakar sur une moto aux couleurs de Tech3. Mais il a une autre bonne nouvelle pour le team tricolore…

En annonçant en plein déroulé du Grand Prix de Styrie que Raul Fernandez rejoindrait le MotoGP en intégrant les rangs de Tech3, l’usine KTM n’a fait plaisir à personne. Bien au contraire. Depuis, on cherche à rattraper le coup, et notamment avant un Grand Prix d’Autriche national qu’il serait mal venu de vivre avec cette fausse note.

La situation est suffisamment délicate pour pousser Stefan Pierer, le grand patron, à monter directement en première ligne. Il a ainsi promis à Petrucci, furieux sur le fond et la forme de cette situation, un Dakar sur une de ses KTM de Rallye Raid avec Tech3 marqué dessus, comme un dédommagement affectif.

Mais Tech3 aura aussi une grande considération technique. Dans un entretien à Speedweek, Pierer fait ainsi part de sa volonté de « faire évoluer » techniquement le Tech3 Factory Team d’Hervé Poncharal avec lequel un nouveau contrat de 5 ans a été signé ce qui nous amène jusqu’à fin 2026. L’ambition est de le rapprocher du team usine.

Pierer Beirer

KTM veut faire de Tech3 son Pramac Ducati

« Nous avons augmenté le soutien à l’équipe Tech3 depuis le début d’année en année », a précisé Stefan Pierer. « Ce sera aussi la stratégie pour l’année à venir. Les pilotes sont employés et signés par nous de toute façon. En termes d’effectifs, nous amènerons l’équipe d’Hervé au même niveau que notre Red Bull Factory Team dans un futur proche. En termes de matériel et de technologie, il n’y a plus de différence. Mike Leitner s’en occupe. Les motos des deux équipes MotoGP sont 100% identiques. Vous l’avez vu avec le pilote wildcard Dani Pedrosa. Il n’a pas participé à une course depuis près de trois ans et a atteint la 10e place en Styrie. Nous pouvons désormais amener suffisamment de MotoGP de qualité égale sur la piste ».

« Deux équipes de valeur égale, c’est la norme maintenant », termine Stefan Pierer. « En MotoGP, vous avez quatre motos d’usine dans deux structures d’équipe. Vous ne voyez aucune différence entre les équipes Ducati Corse et Pramac. Nous voulons réaliser la même chose avec Hervé dans les plus brefs délais ». Le feuille de route est tracée.

Pierer



Tous les articles sur les Pilotes : Raúl Fernández, Remy Gardner

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3