La diminution des coûts est l’un des objectifs poursuivis actuellement par les constructeurs et Dorna, car l’argent disponible pour la compétition va nettement diminuer au cours de cette saison, et probablement aussi de l’année prochaine. Avec des moyens réduits, il faut économiser partout où c’est possible, et notamment sur le développement des moteurs.

Le gel de la recherche concernant le groupe propulseur a donc été décidé pour 2020 et 2021, pour la plus grande satisfaction de certains comme Cal Crutchlow : « Hervé Poncharal, l’IRTA et la MSMA ont bien fait. C’est difficile parce que nous voulons toujours améliorer la moto, comme les ingénieurs, mais c’est plus juste pour tout le monde. »

Hervé Poncharal a estimé que « c’est une très bonne décision. Cela réduit l’investissement pour les constructeurs car cela signifie que la plupart des travaux de recherche et développement seront terminés pour l’année prochaine. Cela les aidera dans cette situation difficile, mais aussi les équipes. Pour le moment, la question n’est pas de savoir comment dépenser plus d’argent. Je pense que l’objectif pour chaque constructeur sera de sauver son entreprise », a expliqué le patron de Tech 3. « Plus de développement signifie dépenser plus d’argent. Personne ne veut dépenser de l’argent maintenant. Tout le monde veut geler ce qui est possible et “hiberner” pendant un certain temps. »

« Le gel des spécifications ne nuira pas au spectacle. Nous avons des motos incroyables cette année. Les temps au tour lors des tests en Malaisie et au Qatar étaient incroyablement serrés, donc nous n’avons pas à dépenser d’argent parce que nous avons déjà des motos de haute technologie incroyablement puissantes. Laissons-les comme ça. »

Comme l’a déclaré le Directeur sportif de Ducati Paolo Ciabatti, « Le gel des moteurs est une question de coût, car il a un impact important sur les budgets des équipes cette année. Ne pas fonctionner signifie que toute une série de sources de financement a connu un arrêt complet ou partiel. Geler le développement des moteurs est un souffle d’air frais du point de vue financier, puisque le moteur est l’une des pièces les plus coûteuses au niveau du développement. »

On peut estimer que si Honda, Yamaha, Ducati et Suzuki ont des moteurs aboutis, par contre KTM et Aprilia ont encore une marge de progression relativement importante. Geler le développement des moteurs ne va-t-il pas pénaliser le constructeur de Mattighofen ?

« Je ne pense pas que le fait de geler le moteur affectera notre progression. Nous nous étions très bien préparés pour le Qatar* et je crois que nous serons compétitifs au niveau que nous aurions atteint à Doha » a déclaré le Directeur de KTM Motorsport à Oriol Puigdemont et Mario Fritzsche de Motorsport-total.com.

*Brad Binder a réalisé le neuvième des 3 jours de test de Losail à 0.425 du meilleur chrono de Maverick Viñales. Pol Espargaró était quinzième à 0.765 .

« Nous nous rapprochons de plus en plus du sommet, estime Beirer. Mais à ce stade, par nature, nous ne pouvons plus faire de grands pas comme au début du développement. Les autres travaillent tout aussi dur que nous. Quand le développement est gelé, le développement des autres l’est aussi. »

Cette mesure, sur laquelle les constructeurs se sont mis d’accord, est saluée par l’ancien vice-Champion du Monde de motocross : « Je pense que c’est une très bonne chose que nous ayons décidé de sauver la MotoGP tous ensemble. »

« Il est temps de réfléchir à la situation globale plutôt que de se concentrer uniquement sur soi-même. Nous sommes des rivaux, bien sûr, mais nous vivons tous avec la même chose », a déclaré Beirer.

Selon Cal Crutchlow, certain constructeur sera avantagé : « Il y a une moto particulièrement solide, et je ne dirai pas laquelle, qui en bénéficiera » assure-t-il. « Mais le pilote fait également une grande différence sur la moto. Alors la décision de geler le développement est juste et positive pour le Championnat du Monde. Aprilia et KTM n’ont même plus à rattraper l’écart avec les autres motos car ils ont de bonnes machines et des pilotes rapides. »

Pit Beirer

Photo de titre : Pol Espargaró lors des récents tests du Red Bull Ring (27 et 28 mai)

Photos © Sebas Romero et Philip Platzer pour KTM



Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP