KTM s’est virtuellement présenté ce mardi mais ses ambitions sont bien réelles à la veille de la quatrième saison en MotoGP, abordée avec la RC16. Les derniers tests d’intersaison ont démontré de solides progrès qui confirment ceux entrevus l’an passé. Par ailleurs, le team satellite Tech3 se trouve à présent aussi bien armé que l’équipe officielle tandis que de jeunes pousses prometteuses vont prendre racine auprès du roi de la forêt de Mattighofen qu’est Pol Espargaró. Ce dernier nous donne son sentiment avant d’aller au Qatar pour le premier Grand Prix du calendrier…

Pol Espargaró a fait une bonne saison 2019, ramenant 100 points à son employeur. Certes, le top 10 final n’a été raté que d’une place, mais les tuniques orange n’ont pas eu à rougir de leur parcours. Une satisfaction concentrée essentiellement sur l’Espagnol qui et donc celui qui porte sur ses épaules l’essentiel du projet RC16 autrichien.

Cela étant dit, Pol Espargaró est heureusement aidé par un groupe animé par un véritable esprit d’équipe : « il y a un peu de pression sur mes épaules car je suis le fer de lance de KTM et il y a beaucoup de gens derrière moi qui soutiennent, travaillent, se battent et transpirent comme moi. Mais je pense aussi que c’est toute l’équipe qui porte ce fardeau, car cela signifie être une « équipe », un groupe de personnes qui travaillent ensemble pour obtenir un résultat. Nous partageons la pression, nous nous effondrons et nous nous relevons à nouveau. Nous gagnons et nous perdons ensemble » commente le pilote de 28 ans.

« Personnellement, je ressens la pression mais je ne pourrais pas la supporter sans les gars. Chaque personne a son travail, son rôle et sa pression, parfois plus que moi. Grâce à l’équipe, nous sommes en mesure de faire face à ce que nous devons faire et de continuer à avancer. »

Pour 2020, l’équipier de Brad Binder assure qu’il est au sommet de son art : « je suis le meilleur Pol Espargaró de tous les temps. J’ai plus d’expérience que jamais, je suis en meilleure forme physique et j’ai les meilleures personnes au monde autour de moi. Derrière moi se trouve une grande équipe qui a été mise en place par KTM et qui n’a pas de prix. Il est vrai que nous sommes au début de ce projet ambitieux, mais je suis convaincu que je suis en pleine forme et que j’en tirerai le meilleur parti. Je ne pense pas non plus que je sois le seul à mon meilleur moment, tout le monde autour de moi est le meilleur. Et je les soutiens tous les jours pour qu’ils soient aussi bons que possible. »

 

 

 

« Les attentes sont élevées, sans aucun doute : nous devons viser le meilleur résultat possible. Nous sommes à portée de main de la renommée et des résultats dont tout le monde parle et où tout le monde veut être » assure le frère cadet d’Aleix, officiel Aprilia. « Nous sommes si proches. D’un côté c’est très bien, de l’autre c’est très mauvais. La bonne chose à ce sujet est que lorsque vous obtenez ces résultats, vous voulez simplement avoir plus ou mieux. Le négatif : si vous ne pouvez pas le faire, ça vous frustre un peu. »

« Mais je pense que nous avons maintenant une moto qui est au niveau des meilleures. Je crois aussi que je peux atteindre un niveau très élevé et répondre aux attentes. Pour le moment, je n’ai d’yeux que pour la moto et je ne pense à rien d’autre. » Sur Speedweek, il termine sur son nouvel équipier, le prometteur débutant Brad Binder : « sans un pilote courageux et fort comme Brad à mes côtés, les choses ne s’amélioreraient pas aussi rapidement à mon avis. Je progresse rapidement car je veux être le meilleur, mais finalement c’est avec ton coéquipier que tu te compares tous les jours car tu as le même outil entre les mains. Brad apporte un petit vent de jeunesse à l’équipe, un peu de force et de volonté de gagner : c’est ce qui rend Brad spécial et il l’a montré en Moto2 et Moto3 ces dernières années. »

« De nombreuses équipes embauchent des stars avec de grands noms, mais finalement elles n’ont pas l’ambition et la passion que Brad et moi avons. La chose la plus importante pour moi est la force, la volonté que Brad apporte à l’équipe. Il est super prêt à travailler et à pousser plus – ou du moins comme moi – à pousser. C’est important et la seule chose dont KTM a besoin c’est de quelqu’un qui est prêt à tout. »


Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP