Cette veillée d’armes de Grand Prix est particulière pour un Andrea Dovizioso qui se concentre en effet sur son rendez-vous avec Portimao. Et pour cause : il s’agit de sa dernière. Après ce week-end, il rentrera à la maison pour y rester et jouir d’une année sabbatique. A 34 ans, il s’occupera comme il le voudra en attendant un appel pour un projet qui lui plairait en MotoGP. Il se met donc en congé du paddock, mais il quitte en revanche définitivement Ducati. C’est actuellement tendu dans le box rouge. L’Italien voudrait un adieu avec le sourire. Il se présente donc au Portugal avec une humeur conciliante et une ambition…

Andrea Dovizioso ne veut pas partir fâché. Les tensions dans le box, les idées de procès contre l’employeur sont ainsi mises en sommeil au moment de se lancer sur le tobogan portugais de Portimao, dernier rendez-vous d’une saison qui a sacré le week-end passé son champion en la personne de Joan Mir. Il reste à prendre l’accessit de dauphin que Dovi connait bien puisqu’il a été le sien ces trois dernières années…

Mais cette fois, c’est loin d’être gagné. On a beau vouloir bien faire, les problèmes restent bien présents avec la Ducati tandis que la concurrence est affutée. Morbidelli est en état de grâce sur sa Yamaha et Alex Rins veut assurer un retentissant doublé pour Suzuki. Cependant, Dovizioso est l’un des très rares pilotes à avoir pratiquement clôturé toutes les courses jusqu’à présent avec des points, à l’exception de l’abandon à Barcelone, où il a également été accroché par Zarco. Il n’est donc pas responsable de son abandon.

« J’espère pouvoir m’amuser »

En vue du prochain Grand Prix, Dovizioso a déclaré : « je veux vraiment me remettre en piste ce week-end à Portimao. Même si ce sera très difficile. Nous pouvons encore jouer pour la deuxième ou troisième position du championnat et ce serait bien de pouvoir conclure mon aventure en Ducati et une saison aussi difficile en atteignant cet objectif ».

Le pilote Ducati a ensuite poursuivi : « ce sera ma dernière course sur la Desmosedici et ce sera certainement très excitant. Nous allons courir sur un nouveau circuit pour le MotoGP et cela rendra le week-end encore plus spécial. J’espère pouvoir m’amuser ».

L’histoire d’amour entre Dovi et la maison Borgo Panigale dure depuis 8 saisons et ces dernières années, Andrea a su donner de nombreuses satisfactions aux hommes en rouge, les rapprochant même du titre mondial. Malheureusement, cette belle combinaison entièrement italienne a brusquement rompu cette saison, compromettant probablement également le championnat de Dovizioso.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team