Voilà, c’est fini ! Le championnat s’est clôturé au Portugal avec un héros local Oliveira dont les compatriotes peuvent être très fiers. Il a apporté une troisième victoire à KTM et un second succès à Tech3 après une réelle démonstration. Pendant ce temps, derrière, le sourire était de mise sous les casques puisque Miller, second, a apporté à Ducati la couronne des constructeurs. Quant à Morbidelli, troisième, le voilà vice-champion du monde, loin devant son équipier Quartararo… Finalement huitième au général…

Un épilogue qui ne peut pas satisfaire un Fabio Quartararo qui, il y a encore seulement deux Grands Prix était envisagé pour le titre. Mais la prestation des Yamaha dernier cri a été pathétique, avec trois pilotes s’arsouillant loin du top 10. Viñales est onzième de cette der, Rossi juste derrière alors qu’El Diablo est resté enfermé dans sa boite, puisque quatorzième… Devant Alex Rins et une Suzuki qui n’a jamais été dans son élément. Son Champion du Monde Mir s’est d’ailleurs retiré sur problème technique.

Tout a été chamboulé

Au pied du podium de ce championnat, on trouve Andrea Dovizioso qui part jouir d’une année sabbatique avec une fois encore le statut de meilleur pilote Ducati au classement général. La marque est titrée depuis la première fois depuis 2007… Johann Zarco termine 13ème une campagne qui l’a remis dans le jeu. Cette saison incroyable est maintenant terminée. Elle a tout chamboulé. Marc Marquez y retrouvera-t-il ses marques ? Réponse en 2021 !

MotoGP Portimao Championnat : classement final après Portimao (14/14)



Tous les articles sur les Pilotes : Joan Mir

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team