Ce n’est pas avec une telle journée de samedi que Maverick Viñales va se réconcilier avec le staff Yamaha… La veille, vendredi, il était aux avant-postes et aux anges, avec de grandes ambitions chevillées au corps. Et pourquoi pas en finir avec cette année compliquée par une victoire ?   Nous voilà à samedi et patatras… Au sens propre comme au figuré car l’Espagnol regrette une chute dont il aimerait en comprendre les raisons. Le voilà huitième sur la grille de départ et particulièrement bougon…

Maverick Viñales a découvert une situation ce samedi comme il en a connu bien d’autres avec Yamaha. La veille, tout semblait bien se présenter, et le lendemain, tout a tourné au vinaigre. Un revirement qui inspire ces mots à l’Espagnol : « tout change très rapidement, même pendant les essais libres » fait-il fuser. « Nous ne savons pas vraiment quels sont les bons choix de pneus. Nous ne pouvons pas nous améliorer pendant le week-end ».

« Je ne sais pas pourquoi cela arrive, demandez à Yamaha »

Il poursuit, cinglant : « j’étais rapide hier mais à chaque séance, nous empirons. Je ne sais pas pourquoi cela arrive, demandez à Yamaha. Je ne veux pas être répétitif”.

Il termine, lapidaire : « mes attentes sont très faibles, avant je ne pensais qu’à gagner mais maintenant je sais que c’est impossible. J’essaye d’être positif et calme, mais ça ne va pas bien. Pour l’année prochaine, tout devrait rester le même en ce qui concerne les techniciens. Nous perdons quelqu’un chaque année, donc je ne sais pas ce qui va se passer ». 2021 promet déjà dans le stand de la marque d’Iwata…

MotoGP Portimao J2 : qualifications



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP