Pour le moment, ce tracé de Portimao ne laisse pas une grande impression à un Valentino Rossi dont la prestation est si modeste que l’on commence à craindre qu’il soit rattrapé par son état civil. Dans le fond du classement le vendredi, le Doctor ne s’est guère plus élevé ce samedi et il est le premier à se demander ce que va lui réserver le dimanche de course. Cependant, il ne se cherche pas d’excuses…

Valentino Rossi n’a pas trouvé les clés qui lui auraient ouvert la boite recélant les secrets du tracé de Portimao. Il explique : « vendredi a été une journée difficile, nous avons commencé très loin. J’ai eu des problèmes à rouler avec la moto, je ne me sentais pas très à l’aise. Nous avons essayé différentes choses et différents réglages, mais c’était faux ».

« Aujourd’hui, nous avons mieux travaillé et nous avons pu nous améliorer même du matin à l’après-midi, surtout le rythme car je souffre moins avec le pneu et ensuite je me sens mieux. Bien sûr, tout le monde est très rapide et nous ne sommes pas extrêmement rapides mais nous nous améliorons » assure Vale.

« Mon adaptation à la piste n’est pas facile »

« Maintenant nous devons travailler pour la course et essayer de résoudre certains problèmes que nous avions lors des qualifications. Demain, je partirai d’une position difficile mais nous sommes un groupe avec le même rythme donc nous essaierons de faire de notre mieux et d’obtenir le maximum de points ».

Il reconnait : « mon adaptation à la piste n’est pas facile, d’autant plus que je ne peux pas piloter ma moto au maximum. On s’améliore mais tout le monde est très rapide et ils sont très proches. Le niveau est ainsi en MotoGP maintenant, les 22 pilotes peuvent se battre pour le championnat du monde car ils sont très proches les uns des autres donc le niveau est très élevé ». Et où se situe-t-il dans ce peloton de furieux ? « Je suis juste lent. Physiquement, je vais bien » …

MotoGP Portimao J2 : qualifications

 




Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP